A.Voir

A la découverte des nouvelles salles de stand-up à Paris

Barbès Comedy club, Madame Sarfati, Le Fridge… L’ouverture de ces trois nouvelles salles parisiennes prouve l’essor du stand-up France. Une scène qui n’a plus rien à envier aux Américains.

Finies les petites caves et les arrière-salles de bars. Les stand-upers confirmés ou débutants ont enfin le choix de se produire sur des plateaux d’humour à l’image du modèle américain. Plus de dix ans après l’ouverture du Jamel Comedy club et du Paname art café – salles pionnières du genre à Paris – et plus récemment du République – ex-Caveau de la République repris en 2014 par le comte de Bouderbala -, deux nouveaux antres du rire ont été lancés fin 2019 par les humoristes Shirley Souagnon et Fary, tandis qu’un troisième projet emmené par Kev Adams devrait bientôt voir le jour. Preuve que cette scène, autrefois modeste, creuse son sillon en France.

Barbès Comedy Club

stand-up

Sièges jaunes clinquants, murs bleu roi, tables rondes en bois… C’est dans une ambiance à la fois flashy et intimiste que cette petite salle de 65 places accueille, depuis octobre 2019, des artistes de tous les niveaux et générations. Campé dans le quartier populaire et multiculturel de la Goutte d’Or, le Barbès Comedy Club a vu le jour sous l’impulsion de Shirley Souagnon, première humoriste femme à l’initiative d’une salle dédiée au stand-up. Depuis son ouverture, celle-ci a vu défiler Fary, Haroun, Tania Dutel, Yacine Belhousse, Seb Mellia ou encore Bun Hay Mean. Tous les jours, la programmation oscille entre open-mic, scènes ouvertes et spectacles. Et s’ouvre même aux plateaux en langues étrangères (anglais, arabe, espagnol) les dimanches !

Barbès comedy club, 39, rue Léon, Paris 18e

Madame Sarfati

Source : Instagram de Fary

Inaugurée en novembre 2019 par Fary, cette salle de spectacle comptant une centaine de places a été scénographiée par le street artist JR. L’ambiance se veut classe et industrielle – murs en tôles de zinc et d’étain, scène en bois… – et le positionnement, premium ! Chez Madame Sarfati – nom de baptême donné en référence au personnage culte d’Elie Kakou -, pas d’amateurs. Mais des humoristes professionnels triés sur le volet. Chaque stand-uper doit au moins avoir un spectacle abouti au compteur pour avoir l’occasion de présenter un extrait de son show ou tester des blagues en direct. L’objectif de ce comedy club version haut de gamme : redonner à cet art populaire ses lettres de noblesse.

Madame Sarfati, 49, rue Berger, Paris 1er. Ouvert du mercredi au dimanche. Tarifs : de 16 € à 19 €.

Le Fridge

Source : page Facebook de Kev Adams

Fridge comme frigo. Initié par Kev Adams, ce comedy club à la croisée de la salle de spectacle, du restaurant et du bar à cocktails, n’est pas encore ouvert qu’il suscite déjà la curiosité. Avec une adresse et une date d’ouverture encore tenues secrètes, on ne sait pas grand-chose de ce « Paris secret comedy room » – comme le définit le fondateur du lieu sur la page Instagram du projet – si ce n’est qu’il faudra passer par une sorte de chambre froide pour y accéder. Et découvrir ainsi une salle aux allures de speakeasy. Au programme, comédiens montants et confirmés partageront l’affiche avec Kev Adams, qui s’y produira au moins trois fois par semaine. À suivre …

Le Fridge : plus d’infos ici