Les expos gratuites à voir en octobre

Et si, pour une fois, on allait dénicher notre sélection d’expositions gratuites au-delà du périphérique ? Pour s’offrir une escapade, une échappée ; surtout, pour (re)découvrir la richesse de la banlieue parisienne.

 

Etienne Robial à Nogent-sur-Marne

© Etienne Robial

 

Installée à Nogent-sur-Marne dans une ancienne maison de maître, la Maison d’art Bernard Anthonioz (MABA) accueille régulièrement d’excellentes expositions de graphisme, un domaine peu mis en lumière par les institutions. Cet automne, place à Etienne Robial : graphiste, éditeur, collectionneur, enseignant, directeur artistique, l’homme a été libraire et est également co-fondateur du Festival de la bande dessinée d’Angoulême. Proche du milieu punk et de la contre-culture française, il a travaillé pour de nombreux clients ; on le (re)découvre ici dans une scénographie questionnant les principes de la grille et du format.


Du 5 septembre au 15 décembre 2019
MABA, 16 rue Charles VII, 94130 Nogent-sur-Marne

 

Sarah Tritz à Ivry-sur-Seine

© Crédac

 

Son espace est superbe : le Crédac, installé au sein de la Manufacture des œillets, une ancienne usine métallurgique d’Ivry-sur-Seine, accueille en ce moment une proposition de la plasticienne Sarah Tritz, intitulée J’aime le rose pâle et les femmes ingrates et réunissant 29 artistes contemporains (parmi lesquels Fabienne Audéoud, Paul Bourdoncle, Morgan Courtois, Nicole Eisenman, Maria Lassnig, Maxime Thieffine…). Peintures, sculptures et installations sont au programme de cette exposition collective étonnante.


Du 13 septembre au 15 décembre 2019
Crédac, La Manufacture des Oeillets, 1 place Pierre Gosnat, 94200 Ivry-sur-Seine

 

Eva Taulois à Clamart

© Eva Taulois. Photo : Margot Montigny

 

Ni dans les rouges-gorges ni dans les bisons : encore un drôle de titre pour cette sélection d’expositions gratuites ! Cette fois-ci, il est signé Eva Taulois, une jeune artiste accueillie pour l’automne par le Centre d’art Albert Chanot de Clamart. Au programme de cette proposition multiple : des parasols augmentés et peints, des pièces sonores, des photographies et des sculptures. Avec un drôle de petit sentiment d’été…


Du 21 septembre au 8 décembre 2019
Centre d’art Albert Chanot, 33 Rue Brissard, 92140 Clamart

 

Et dans les galeries ?

Simon Hantaï, Étude, 1969. Oil on canvas, 115 ⅜ × 178 ⅜ inches (293 × 453 cm)© Archives Simon Hantaï/ADAGP, Paris

 

Deux rendez-vous majeurs sont à noter dans les galeries extra-périph’ : à Pantin tout d’abord, dans les espaces immenses de Thaddaeus Ropac. L’allemand Georg Baselitz y présente une nouvelle série de peintures monumentales et de dessins, quelques mois avant la grande rétrospective que lui consacrera le Centre Pompidou à l’automne 2020.

Ensuite, rendez-vous au Bourget, à la galerie Gagosian, pour vous émerveiller devant les peintures noires et blanches de Simon Hantaï. Comme des battements d’ailes dans un ciel clair…


Georg Baselitz chez Thaddaeus Ropac, 69 avenue du Général Leclerc, 93500 Pantin
Du 15 septembre 2019 au 25 janvier 2020

Simon Hantaï chez Gagosian, 26 avenue de l’Europe, 93350 Le Bourget
Du 13 octobre 2019 au 14 mars 2020