Albert Besnard s’expose au Petit Palais

Albert Besnard a marqué la Belle Epoque avec ses portraits. Ils sont exposés au Petit Palais jusqu’au 29 janvier.

Dorian Gray n’aurait pas hésité à lui commander son propre portrait. Albert Besnard, peintre portraitiste de la Belle Epoque, aura marqué son temps de ses riches voyages qui ont exalté son inspiration. Le Petit Palais vous offre l’occasion de découvrir pas moins de 200 oeuvres ancrées au sein de l’itinéraire de Besnard, entre Paris et Londres ou encore les rives du Gange. A noter que la coupole du vestibule du Petit Palais est décorée par les coups de pinceaux de Besnard lui-même, très influencé par l’impressionnisme. Aussi, ne manquez pas le cycle de conférence organisé en l’honneur de cette rétrospective qui abordera divers thèmes dont la relation qu’avait le peintre avec le monde musical dans le Paris fin-de-siècle. Une façon d’appréhender l’artiste sous un autre jour !

Albert Besnard, Modernités Belle Epoque, Petit Palais, Avenue Winston Churchill, 8e, jusqu’au 29 janvier, de 7 à 10€, mardi au dimanche de 10h à 18h et le vendredi jusqu’à 21h. Plus d’informations ici.

Albert Besnard (1849-1934), Féérie intime, 1901, huile sur toile, 146 x 155 cm,
Paris, collection Lucile Audouy.
© Lucile Audouy