A.Voir

Alma Har’el présente Jellywolf

Dans le cadre du projet artistique The Fifth Sense initié par le magazine I-D et CHANEL, la réalisatrice israélo-américaine Alma Har’el présente Jellywolf, un court-métrage hypnotique inspiré des notes clés du parfum CHANEL N°5 L’EAU.


Néons fluorescents, crépitements électriques, clignements de paupières et de lumières, Jellywolf nous emmène dans les tréfonds d’une ville hypnotique, habitée par les eaux, où une jeune femme cherche à trouver des réponses à ses questions. En quête d’identité, elle retrouve une autre figure féminine d’une beauté chamanique, qui l’initie à une expérience onirique. En lui confiant des notes olfactives et des souvenirs ayant appartenu à sa grand-mère – une rose, un citron et un morceau de bois brûlé -, elle lui confie également ses sens qui se retrouvent décuplés. La crainte laisse place aux éclats de rire et la jeune femme est transportée dans une autre réalité, là où la lumière se révèle et les souvenirs prennent vie, là où la peur du vide s’efface et où la promesse d’une vision laisse place à la plénitude de l’introspection aboutie.

Cette fable moderne hypnotique est le fruit de l’imagination d’Alma Har’el. Cette réalisatrice israélo-américaine accorde une importance toute particulière aux émotions, aux intuitions et aux sens qu’elle capture et qu’elle retranscrit dans ce court-métrage intitulé Jellywolf. Captivée par le concept de synesthésie (phénomène d’association de plusieurs sens), elle construit son intrigue autour des notes clés du parfum CHANEL N°5 L’EAU –  la rose, le citron et le bois brûlé -, pour amener le spectateur vers un idéalisme esthétique et poétique.

 

The Fifth Sense : la créativité féminine à l’honneur

Jellywolf est une des six contributions artistiques initiées par i-D et CHANEL. Baptisé The Fifth Sense en référence à l’odorat, ce projet collaboratif met à l’honneur la créativité féminine sous toutes ses formes. The Fifth Sense propose une plateforme dédiée alliant des contenus éditoriaux et des projets vidéo, offrant ainsi une vitrine d’expression aux artistes féminines dans les domaines de l’art et de la culture.