Amateurs de danse : quels spectacles voir en avril ?

En avril, ne te découvre pas d’un fil préconise le dicton. En revanche, aucune contre-indication n’est mentionnée concernant la danse ! Voici donc une sélection de spectacles qui saura vous ravir et mettra tout le monde d’accord.

Festival Signes du Printemps

au studio Regard de cygne jusqu’au 10 avril 2019

©Le regard du cygne

 

7e édition pour ce festival printanier qui se poursuit jusqu’au 10 avril. Dans la section Découverte, jeudi 4 et vendredi 5 avril à 19h30, des formats courts vous seront présentés. Le solo signé Hélène Rocheteau est une invitation à la méditation. Son titre Qarrtsiluni vient de la langue inuit, et signifie « s’asseoir ensemble dans l’obscurité, en attendant que quelque chose arrive, dans le calme étrange qui précède un événement important ».

Place ensuite à The Gyre, duo composé de Micaël Florentz et Angela Rabaglio. Puis à 21h ne manquez pas la création Rester de Marie Desoubeaux. Commencez la semaine avec un atelier avec  Meytal Blanaru chorégraphe israélienne le lundi 8 avril, puis poursuivez avec une pièce de son répertoire We were the future le mardi 9 et mercredi 10 avril pour clôturer le festival.

Studio Le Regard du Cygne
210 rue de Belleville, 20e
https://leregardducygne.mapado.com/

 

Passo d’Ambra Senatore

au théâtre des Abbesses du 10 au 13 avril 2019

© Laurent Philippe

 

En attendant la fin des travaux du Théâtre de la Ville à Châtelet, la programmation de la deuxième adresse (au plein cœur de Montmartre) de cette institution de la danse bat son plein. Pour ces 50 ans, le théâtre de la ville invite la chorégraphe italienne Ambra Senatore, artiste associée au Théâtre de la Ville depuis 2012, avec Passo, la première pièce collective signée par la chorégraphe italienne, qui fête quant à elle ses dix ans. Mise en abîme d’anniversaires à la redécouverte d’une pièce pleine d’humour presque cinématographique avec des héroïnes espiègles en robe vert émeraude qui semblent tout droit sorties d’un film de Fellini.

Théâtre des abbesses
31 rue des abbesses, 18e
Tarifs de 10 à 30 euros

 

Les architectes de Youness Atbane et Youness Aboulakoul

dans le cadre du Festival Printemps de la danse arabe au Tarmac les 17 et 18 avril 2019

Photo Youssef Bachat

 

Dans le cadre du Festival Printemps de la danse arabe initié par l‘Institut du Monde Arabe, Youness Atbane et Youness Aboulakoul, chorégraphes et danseurs marocains, montrent pour la première fois au public du Tarmac Les Architectes, leur duo créé en février 2018 à Bruxelles au Kaaitheater. Toute la mise en scène se construit autour d’un carton, objet qui peut contenir des trésors de toute une vie lors d’un déménagement ou quelques souvenirs d’une vie de bureau passée lorsqu’on est licencié et que l’on rassemble à la hâte ses affaires qui traînent – une plante, sa tasse préférée et un cadre photo. Avec les architectes tout l’enjeu est de créer un nouvel équilibre qui permet de reconstruire sa vie.

Le Tarmac : La Scène internationale francophone
159 avenue Gambetta, 20e
Plein tarif : 20 euros
Tarif réduit  : 12 euros 

 

Hafla de Nabil Djedouani et de Rochdi Belgasmi

dans le cadre du Festival  Printemps de la danse arabe au Musée national de l’histoire de l’immigration le 19 avril 2019

Photo Olivier Touron

 

Dans le cadre du Festival Printemps de la danse arabe et à l’occasion de l’ Exposition Paris-Londres 1962-89 Music Migrations, Hafla est une performance participative dansée réunissant un trio de talents : le réalisateur Nabil Djedouani, le danseur-chorégraphe Rochdi Belgasmi et les sons des platines électro orientales de KasbaH. Le mot d’ordre de cette performance chorégraphiée est Rock against police ! Ce slogan entre directement en écho avec l’exposition qui témoigne des mouvements sociaux de luttes anti-racistes et comment la musique participe à ces manifestations culturelles et sociales.

Gratuit sur réservation
Auditorium du Palais de la Porte Dorée à 20h
Palais de la Porte Dorée
293 avenue Daumesnil, 12e

 

Kreatur de Sasha Waltz & Guests

à la Villette du 17 au 20 avril 2019

« Kreatur » von Sasha Waltz und Guests. Photo Sebastian Bolesch

 

Formée en 1993, la compagnie Sasha Waltz and guests n’a pas fini de vous surprendre par son univers étrange. Ici, dans Kreatur, pièce créée par la chorégraphe allemande en 2017, quatorze danseurs déambulent sur scène dans des costumes imaginés la styliste néérlandaise Iris Van Herpen. Le tout sur des airs créés par les musiciens du trio berlino new-yorkais Soundwalk Collective et dans des lumières pensées par Urs Schoënenbaum. Une pièce minimaliste qui parle aux corps et aux cœurs.

Après le succès de cette pièce au Festival d’Avignon en 2018, au tour des Parisiens d’être éblouis par cette création qui prend aux tripes et donne la chair de poule. Une pièce dont vous ne sortirez pas indemne !

Plein tarif : 32 euros
Tarif réduit : 20 euros
La Grande Halle de la Villette
Tous les soirs à 20h


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !