« Blanc et hétéro », le visage d’une société fragmentée

Tous les mardis soir jusqu’au 17 décembre, vous avez rendez-vous à l’Apollo théâtre à République. Arnaud Demanche y propose son spectacle “blanc & hétéro ». 

 

Gagnez votre invitation pour le spectacle « Blanc & hétéro » d’Arnaud Demanche

 

Arnaud Demanche, une écriture aiguisée

Arnaud Demanche
Arnaud Demanche au Casino de Paris © Fred Boehli

 

Arnaud Demanche, geek de la première heure sans doute, se fait connaître en 2004 alors qu’il crée un site en se faisant passer pour Chirac. Il y raconte ses trépidantes journées. Bien que l’Elysée lui demande gentiment de bien vouloir arrêter ses conneries, il attire l’attention de plusieurs médias à qui il va raconter son histoire. Il commence presque aussitôt à travailler pour Canal + avec Karl Zéro. Co-créateur et animateur des Gérards sur Paris Première aux côtés de Frédéric Royer et Stéphane Rose jusqu’en 2013, il passe dans de nombreuses émissions radio en tant que chroniqueur et prête également sa plume à des humoristes comme Stéphane Rousseau ou Nicolas Canteloup qu’il accompagne de son point de vue aiguisé sur l’actu dans sa chronique matinale sur Europe 1.

 

Un humour au service de la réflexion ?

Arnaud Demanche
Arnaud Demanche © Fred Boehli

 

Arnaud s’essaie pour la deuxième fois à l’exercice du one-man-show. Après un premier spectacle intitulé Arnaud Demanche : le Nouveau Schwarzenegger, il joue depuis un an maintenant “Blanc & hétéro”, une réflexion sur la bien-pensance ambiante et la capacité de certains à s’indigner de tout. Simple constat de sa propre condition – il est lui-même blanc et hétérosexuel, Demanche raconte sa rencontre avec Primevère, une “Zaz aux cheveux propres”, caricature d’une gauche extrêmement engagée sur de nombreux sujets, du féminisme au véganisme en passant par le rejet d’une organisation pyramidale identitaire de la société (les hommes blancs hétéros étant en haut du panier). Après un passage très bien mené sur les harceleurs du métro, l’humoriste navigue d’un sujet à l’autre – racisme, post-colonialisme, religion… – en opposant son personnage faussement naïf et boute-en-train à la radicalité du meilleur ami de sa nouvelle copine, oppressant de bons principes et militant multi-casquette, dont on imagine aisément un passé de cracheur de feu en sarouel.

 

Le rythme est fluide. Ses blagues font mouche, à l’image de cette tirade assez extraordinaire transformant Villejuif en village des Schtroumpfs. Certains passages sont émouvants, d’autres détonnants, voire un brin provocateurs. Arnaud Demanche n’hésite pas à mettre les pieds dans le plat. Le sujet de fond étant propre à notre époque, il nous interroge sur ce qui nous définit, notre rapport aux autres et notre propre place dans une société fragmentée où tout est désormais pointé du doigt. Le trait est volontairement poussé chez ce trentenaire versaillais ; il est là pour faire rire, oui, mais également pour faire réfléchir. Pari réussi !


Arnaud Demanche, « Blanc et hétéro ». Tous les mardis à l’Apollo Théâtre jusqu’au 17 décembre. 12,95€ sur Billet Réduc. 


Gagnez votre invitation en participant à notre jeu-concours 


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !