Chat Noir

Chat noir propose un doux parfum de liberté et de transgression.

Fellini, Scola et consorts l’auraient adoré : ce célèbre « cabaret des poètes et des gueux » incarnait, selon Jean Lorrain, « l’olla-podrida de tous les styles, de toutes les extravagances ». Créé par Rodolphe Salis, le Chat Noir ouvre ses portes à Montmartre en 1881, dix ans après la Commune et s’affiche comme un idéal creuset pour génies ou tocards illuminés. Une incroyable faune d’artistes mêlant peintres-illustrateurs-affichistes (Willette, Toulouse-Lautrec, Caran d’Ache), chansonniers (Aristide Bruant, Jules Jouy), poètes (Jean Richepin, Charles Cros, Mallarmé, Verlaine…), humoristes (Alphonse Allais), musiciens (Debussy), écrivains (Jules Vallès) y cohabite pour chanter, danser, boire un coup, jouer de la musique, écrire, peindre… boire un coup. Mais aussi pour publier un journal, créer des spectacles d’ombres dans lesquels s’affirme – avant les dadas et les surréalistes – l’art subtil de se moquer de tout. Objectif : semer le trouble et titiller le bourgeois : « Alors tas d’horloges, tachez de vous dérégler ! » Sept comédiens-musiciens-chanteurs tentent ici de renouer avec cette bohème irisée de folie douce. Les raisons de plonger dans cet effervescent laboratoire des curiosités – orchestré par Étienne Luneau sous la houlette musicale de Joseph Robinne – sont nombreuses : l’abattage des interprètes, les décors de Nicolas Hubert, la scénographie allègrement foutraque, etc. Porté par des textes et des chansons parodiques (« Petits pavés » de Paul Delmet, le « Temps des Cerises » devenu « Le Temps des crises » sous la plume de Jules Jouy ou encore la coquine « Partie carrée chez les Boudin et les Bouton »), ce cabaret tient du collage foldingue habilement ficelé entre boniments libertaires, digressions fantasques, interpellations du public… En ces temps cadenassés, ce chœur discordant exhale un doux parfum de liberté et de transgression. 

Jusqu’au 18 juin, du mardi au samedi à 20 h, dimanche à 16 h. Théâtre 13/Jardin, 103 A, boulevard Auguste Blanqui, 13e. M° Glacière. Places : 26 €.  TR : 17 €. et 13€ le 13 dumois. Téléphone : 01 45 88 62 22. À partir de 12 ans.