Chris Pratt en 5 films incontournables

Jurassic World, Passengers, Les Gardiens de la Galaxie… Retour sur 5 films qui ont marqué la carrière de l’acteur américain Chris Pratt. C’est parti mon Cricri !

 

Chris Pratt dans Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow

En 2012, après une flopée de rôles comiques sur le petit comme sur le grand écran, Chris Pratt devient subitement sérieux et prend quelques kilos de muscles au passage. La raison d’un tel changement ? La réalisatrice américaine Kathryn Bigelow fait appel à l’acteur pour les besoins de Zero Dark Thirty, un thriller suffocant centré sur la traque de Ben Laden. Parmi les soldats d’élite chargés de lui mettre la main dessus, nous retrouvons un Chris Pratt plus crédible que jamais. Le début d’un second souffle dans sa carrière ? Oh que oui !

 

Chris Pratt dans Les Gardiens de la Galaxie de James Gunn

Deux années plus tard, celui qui s’est fait remarquer dans la série humoristique Parks and Recreation décroche un des plus grands rôles de sa carrière. Celui de Star-Lord, gardien de la Galaxie emblématique et très drôle, qui combat les forces du mal auprès d’un arbre et d’un raton laveur. Il rejoint ainsi l’immense et prestigieux casting de l’univers Marvel au cinéma et devient par la même occasion un des acteurs les plus bankables du moment. Qui l’eut cru !

 

Chris Pratt dans Jurassic World de Colin Trevorrow

Si vous ne pouvez pas le voir en peinture, il va falloir prendre votre mal en patience pendant très longtemps. Et pour cause : Chris Pratt s’invite dans toutes les super-productions hollywoodiennes. Après Les Gardiens de la Galaxie, on le retrouve désormais au milieu des dinosaures dans Jurassic World. Il succède ainsi à Sam Neill et Jeff Goldblum et en profite pour devenir le nouveau porte-étendard d’une franchise culte qui s’offre une nouvelle jeunesse.

 

Chris Pratt dans Passengers de Mortem Tyldum

Avec des aliens, des dinosaures, des terroristes… Il est partout qu’on vous dit ! Même perdu en plein milieu de l’espace avec Jennifer Lawrence le veinard ! Bon, ok, Passengers n’est pas le film de l’année. N’empêche que le duo fonctionne à merveille. Suffisamment bien en tout cas pour nous divertir durant les 2h d’un film ultra-manichéen dans sa réalisation.

 

Chris Pratt dans Les 7 Mercenaires d’Antoine Fuqua

Combien de fois va-t-il falloir qu’on le répète ? On ne touche pas à un chef-d’oeuvre du cinéma ! Si Yul Brynner était encore de ce monde, il aurait surement rossé Antoine Fuqua pour un tel affront. Néanmoins, puisque nous sommes là pour juger la carrière de Chris Pratt, ignorons la légitimité de cet affreux remake pour nous intéresser au jeu de son acteur principal. Sans pour autant faire de miracle, et cabotinant un chouia, Chris Pratt s’en sort avec les honneurs. Surtout lorsque l’on aperçoit des pointures comme Denzel Washington, Ethan Hawke et Vincent d’Onofrio face à lui.

 

Cate Blanchett en 5 films incontournables