Ciné : les films de la semaine

Les sorties ciné à voir – ou éviter – dans les salles obscures cette semaine !

The Square (Comédie dramatique)

De Ruben Östlund, avec Claes Bang, Elisabeth Moss, et Dominic West. Durée : 2h31. 

Conservateur d’un musée d’art contemporain, Christian s’apprête à dévoiler une nouvelle œuvre conceptuelle altruiste. Une œuvre en accord avec sa bonté d’âme qui va pourtant être remise en question le jour où Christian se fait voler son portable. Situations insolites, souvent cocasses et parfois dramatiques s’enchaînent donc ici jusqu’à faire dérailler le quotidien. De quoi faire rire, déranger, mais aussi réfléchir sur notre place dans la société, notre interaction avec les autres, et même notre rapport à l’art dans ce film complexe et corrosif, digne de sa Palme d’Or à Cannes cette année.

 

Le Monde secret des Emojis (Animation)

De Tony Leondis, avec les voix de Jérôme Commandeur et Jonathan Cohen. Durée : 1h26. 

Les émojis, vous savez ces icônes expressives qui peuplent nos SMS quand on ne sait plus quoi dire, sont devenus les héros d’un film, à commencer par Bof. Smiley avec trop de smile, Bof n’arrive pas à faire son job de Bof. Poursuivi par les bots éradiqueurs, il part en quête d’une célèbre hackeuse pour se faire reprogrammer. L’occasion, au-delà du plaisir coupable de voir ce qu’il va advenir de l’émoticone Caca, de plonger dans les coulisses d’un téléphone. Un film “mdr”, avec en plus les voix de Jérôme Commandeur et Jonathan Cohen, très en forme.


Zombillénium (​Animation)

D’Arthur de Pins et Alexis Ducord, avec les voix d’Emmanuel Curtil et Alain Choquet. Durée : 1h18. 

Parc d’attraction peuplé de vrais zombies, vampires et autres loups-garous, Zombillénium périclite. Menés par Hector un contrôleur des normes de sécurité fraîchement trucidé, ses employés vont tenter d’effrayer à nouveau. Une riche idée donc que ce parc non pas d’attraction mais de répulsion, dont les coulisses et la vie de bureau se dévoilent ici dans ce film d’animation réussi à l’imagination d’enfer.

 

Knock (Comédie)

De Lorraine Levy, avec Omar Sy et Ana Girardot. Durée : 1h53. 

Médecin formé sur le tard (Omar Sy), s’installe dans le village de montagne de Saint-Maurice. Bien décidé à faire son trou, et surtout son beurre, Knock commence à redonner goût à la maladie à tout le village. Mais la maladie ambiante du cinéma étant, elle, de remaker ses classiques, celui-là est loin de faire oublier le film de 1951 avec Louis Jouvet. Ce nouveau Knock formaté et bien léché, même taillé sur mesure pour Omar Sy, ne donne pas vraiment la fièvre.

 

Les Nouvelles Aventures de Cendrillon (Comédie)

De Lionel Steketee, avec Marilou Berry, Josiane Balasko, et Arnaud Ducret. Durée : 1h30. 

Il était une fois une employée de bureau bonne poire (Marilou Berry) qui se retrouve à jouer les baby-sitters pour le neveu de son patron. L’occasion de lui raconter Cendrillon à sa façon. C’est-à-dire avec Marilou Berry dans le rôle de la souillon, sa mère Josiane Balasko dans le rôle de la mégère, Arnaud Ducret en prince pas très charmant qui veut assassiner son frère (Vincent Desagnat) avec la complicité de son père le roi (Didier Bourdon), dans une comédie très française mais bon enfant.