Les sorties ciné de la semaine du 12 novembre

Quels sont les films à voir cette semaine ? Retrouvez notre sélection non-exhaustive des sorties cinéma à ne pas manquer.

Les Chatouilles : drame

Système de notation des films de la semaine

D’Andréa Bescond et Éric Métayer, avec Andréa Bescond, Karin Viard et Pierre Deladonchamps. Durée : 1 h 43.

Odette est une petite fille comme les autres, à ceci près qu’un ami de la famille vient la “chatouiller” régulièrement. Entendez par là la violer. Des abus incessants et un traumatisme qu’Odette, aujourd’hui trentenaire, essaye d’exorciser avec sa psy au fil de dialogues qui s’égrainent comme autant d’allers-retours entre le passé et le présent. Une adaptation originale du livre et de la pièce à succès (Molière 2016 du seul(e) en scène amplement mérité) d’Andréa Bescond, qui devient ici un film intense et bouleversant sur un sujet tabou, réalisé avec pudeur et intelligence._

 

Millenium : ce qui ne me tue pas : thriller

Système de notation des films de la semaine

De Fede Alvarez, avec Claire Foy et Sverrir Gudnason. Durée : 1 h 57.

Chargée de voler un programme de la NSA capable de pirater les défenses nucléaires, la hackeuse Lisbeth Salander se fait doubler et va devoir demander de l’aide à Mikael Blomkvist de la revue Millenium. Une nouvelle enquête qui confrontera Lisbeth à son passé douloureux et à sa sœur. Mais une suite moins forte forcément, car adaptée du roman de David Lagercrantz écrit après la mort de Stieg Larsson, qui donne un thriller assez téléphoné même s’il se laisse suivre._

 

Les Animaux fantastiques : les crimes de Grindelwald : fantastique

Système de notation des films de la semaine

De David Yates, avec Eddie Redmayne et Jude Law. Durée : 2 h 14.

À peine quelques mois après avoir été capturé, Grindelwald (Johnny Depp et sa brosse blonde peroxydée) s’évade pour asservir les Moldus. Albus Dumbledore (Jude Law) mandate son ancien élève Norbert Dragonneau pour le retrouver à Paris. La suite des Animaux fantastiques, avec moins d’animaux, plus d’embrouilles entre sorciers – d’ailleurs assez difficiles à suivre si l’on n’est pas un habitué du spin-off d’Harry Potter – et un sens du spectacle et du magique impressionnant qui ravira les fans de la saga._

 

Suspiria : épouvante

Système de notation des films de la semaine

De Luca Guadagnino, avec Dakota Johnson et Tilda Swinton. Durée : 2 h 32.

Berlin 1977, alors que les directrices d’une école de danse semblent se livrer à la sorcellerie, une jeune recrue se sent comme possédée. Et pour cause, nous sommes ici dans le remake de Suspiria, le classique de Dario Argento. Et s’il faut avouer quelques longueurs et un goût prononcé pour le tordu, le réalisateur de Call Me by Your Name fascine par sa faculté à recréer l’ambiance d’un film seventies et surprend par cette plongée insolite dans l’horreur avec cette œuvre dérangeante et captivante._

 

Chien de garde : drame

Système de notation des films de la semaine

De Sophie Dupuis, avec Théodore Pellerin et Jean-Simon Leduc. Durée : 1 h 27.

JP et Vincent jouent les petits caïds à Montréal pour le compte de leur oncle mafieux. Le soir, le premier retrouve sa compagne et rêve d’un avenir meilleur, tandis que son frère incontrôlable fourvoie sa mère alcoolique. Si l’on retrouve ici les codes du film à la fois noir et social, certainement déjà vus, l’interprétation poignante des acteurs sert impeccablement ces destins implacables._