Ciné : les sorties de la semaine du 17 octobre

Quels sont les films à voir cette semaine ? Retrouvez notre sélection non-exhaustive des sorties cinéma à ne pas manquer.

 

First Man – le premier homme sur la Lune : biopic

Système de notation des films de la semaine

De Damien Chazelle, avec Ryan Gosling, Claire Foy et Jason Clarke. Durée : 2 h 20.

Jeune pilote doué dont la petite fille vient de mourir, Neil Armstrong (Ryan Gosling) postule pour le programme Gemini chargé d’envoyer les Américains sur la Lune. Une mission lourde en termes de pertes humaines et de crises de couple, comme le raconte ici Damien Chazelle (La La Land) en montrant l’intimité d’Armstrong et de son épouse (formidable Claire Foye). Résultat, un biopic à la fois profond et spectaculaire, un peu long sur l’égrainage du programme Gemini, mais passionnant et bouleversant quand il s’agit d’évoquer l’homme dont l’empreinte a marqué à tout jamais l’histoire de l’humanité._

 

Capharnaüm : drame

Système de notation des films de la semaine

De Nadine Labaki, avec Zain Alrafeea et Nadine Labaki. Durée : 2 h 03.

Zain, Libanais de 12 ans, en prison pour avoir poignardé un homme, intente un procès à ses parents. Une situation incongrue, mais compréhensible quand on plonge dans son quotidien où se confrontent les trafics organisés par sa mère, la peur de voir sa sœur être vendue à un homme, et les fugues. Une vie tragique filmée sous le signe du misérabilisme certes, mais aussi d’une grande humanité, ce qui en fait une œuvre forte, primée par le Jury à Cannes.

 

Le Jeu : comédie dramatique

Système de notation des films de la semaine

De Fred Cavayé, avec Bérénice Bejo, Suzanne Clément et Grégory Gadebois. Durée : 1 h 30.

Réunis pour un dîner convivial, des amis ont l’idée d’un petit jeu a priori sans conséquence : poser leurs portables sur la table et lire ou écouter ensemble tous les messages qui arrivent. Entre les problèmes de boulot, les cachotteries, les ex, et bien sûr les tromperies, le jeu devient évidemment de plus en plus tendu. Une idée amusante, propice aux bonnes scènes de comédie, mais aussi à des séquences plus touchantes et de multiples rebondissements dans ce Jeu parfaitement bien mené._

 

The House That Jack Built : drame

Système de notation des films de la semaine

De Lars von Trier, avec Matt Dillon et Bruno Ganz. Durée : 2 h 35.

À travers divers “incidents” qu’on appellera plutôt des meurtres de sang-froid, Lars Von Trier nous conte le parcours sanguinaire de Jack, tueur dialoguant en voix-off avec une espèce d’ange. Et le résultat est on ne peut plus “vontrierien”. D’abord intrigant, parfois amusant, très vite dérangeant, trop souvent provoquant ou gore, mais aussi drôle et questionnant, Lars von Trier continue décidément d’agacer autant que de fasciner avec son cinéma qui ne ressemble à aucun autre._

 

The Predator : science-fiction

Système de notation des films de la semaine

De Shane Black, avec Boyd Holbrook, Trevante Rhodes et Olivia Munn. Durée : 1 h 47.

Le Predator est de retour, avec la même aptitude à chasser. Traquant un jeune garçon qui a hérité de son masque de guerre, l’alien énervé va devoir affronter un tireur d’élite de l’armée et une bande de vétérans complètement frappés. Bref, une sorte de rencontre entre L’Agence tout risque et la SF, le tout à la sauce Shane Black (scénariste de L’Arme fatale et réalisateur d’Iron Man 3) qui nous offre ici une bonne barre de fun et dépoussière le film culte des 80’s._