Cinéma : top 5 des films avec Meryl Streep

Vous prenez bien trop de temps à choisir un film ? On a sélectionné 5 œuvres dans la filmographie de l’actrice la plus citée aux Oscars de l’Histoire de la cérémonie : Meryl Streep. 

Trois Oscars, huit Golden Globes, deux BAFTA, un prix d’interprétation à Cannes et un Ours d’argent à la Berlinale : on espère que les étagères de Meryl Streep sont solides pour y accueillir toutes ces distinctions. Ces prix, qui restent dans l’Histoire mais sont le fruit d’un choix subjectif, ne peuvent à eux seuls tenter de résumer la carrière de Streep. Durant cinq décennies (et cela continue), l’actrice a tourné énormément à travers le monde, avec les plus grands réalisateurs et acteurs pour des rôles inoubliables. Elle compte aussi à son palmarès quelques apparitions plus étranges ou inattendues – comme Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire . Voici nos cinq films préférés avec Meryl Streep.

Voyage au bout de l’Enfer, de Michael Cimino (1978)

© Carlotta Film

Fresque monumentale et tragique sur la guerre du Vietnam, le chef d’œuvre de Michael Cimino est l’une des premières apparitions marquantes de Meryl Streep. Elle y incarne Linda, nouvelle épouse de Steve, qui trouble son ami Mike, joué par Robert De Niro. Un échange de regards entre les deux à l’église, un requiem de Chopin au piano avant le départ au front et surtout, un « God Bless America » murmuré en mémoire des disparus : Meryl Streep illumine le film. 

Disponible sur les plateforme de VOD et Amazon Prime.

La Maîtresse du lieutenant français, de Karel Reisz (1981)

© D.R.

Une histoire d’amour qui en révèle une autre, plus ancienne et douloureuse : deux récits amoureux se croisent tout au long de ce film où Streep a son premier grand rôle (qui en amènera beaucoup d’autres en très peu de temps). Sarah Woodruff rencontre Charles Smithson, un collectionneur qui lui rappelle à son histoire avec un lieutenant français. La mélancolie et la douceur dans ses yeux nous touchent, jusqu’au final déchirant sur un quai inondé.

Disponible sur les plateformes de VOD et sur Amazon Prime.

La Mort vous va si bien, de Robert Zemeckis (1992)

© Universal Pictures

Nous sommes au début des années 1990 et Meryl Streep a déjà eu un Oscar pour son rôle dans Le Choix de Sophie . Elle a enchainé les rôles marquants (dont Out Of Africa, avec Robert Redford). Dans ce film de Robert Zemeckis où elle croise un Bruce Willis en chirurgien esthétique loufoque, elle s’amuse de sa propre condition d’actrice vieillissante, qui fait tout pour rester jeune et abuse du bistouri, jusqu’à boire une potion magique qui la rend éternellement jeune. Une fable sur Hollywood et son culte de la jeunesse qui dicte les carrières de ses idoles féminines.

Disponible sur les plateformes de VOD. 

Fantastic Mr Fox, de Wes Anderson (2009)

© Twentieth Century Fox France 

Oui, c’est un film d’animation et on ne voit pas directement Meryl Streep à l’écran. Mais elle est la voix de Madame Fox, épouse du Fantastic Mr. Fox – voleur de volailles incapable de changer. Après tout, c’est un renard et aller contre sa nature reste difficile. C’est tout le sujet du film de Wes Anderson : un conte sur la liberté, les chemins que l’on prend et les choix que l’on doit faire, qui enchante tout ceux qui posent leurs yeux sur cette œuvre. 

Disponible sur la VOD de Canal+ et sur Amazon Prime.

Pentagon Papers, de Steven Spielberg (2017)

© Universal Pictures International France

Dernier grand rôle en date avec celui de Mary Louise Wright, mère endeuillée et terrifiante dans la deuxième saison de Big Little Lies (Mary Louise qui est d’ailleurs le vrai prénom de l’actrice), Streep incarne la directrice du Washington Post, Katharine Graham, référence journalistique qui dévoilera l’immense scandale d’État de corruption et d’intimidations visant à étouffer des affaires compromettantes. Seule présence féminine dans un monde d’hommes, Streep étincelle dans ce rôle d’une femme forte qui impose ses choix, à l’image de son interprétation de Thatcher dans Une Dame de Fer.

Disponible sur les plateformes de VOD.