Cinq festivals originaux et interdisciplinaires à découvrir au mois de mai

Que vous soyez amateurs de flamenco, de danse contemporaine, de performances, de vidéos ou encore du cuisine afro, voici une sélection éclectique de festivals originaux et interdisciplinaires à découvrir sans plus attendre en mai. A chacun son festival ! Vous y trouverez forcément votre bonheur ! 

Festival Fraîches Women

le 11 mai 2019 à la Marbrerie à Montreuil de midi à minuit

Affiche Fraîches Women Festival. © L’Afro
A l’initiative des journalistes Dolores Bakèla et Adiaratou Diarrassouba (créatrices de la plateforme média et événementielle L’Afro) la deuxième édition du Fraîches Women Festival s’installe dans le 93 à la Marbrerie de Montreuil pour douze heures intensives  de discussions, de rencontres et d’ateliers notamment du Yoga pour enfants (toute la programmation est gratuite pour les moins de 15 ans). Leïla Sy, figure incontournable féminine du milieu hip-hop, sera la marraine de ce festival pour la deuxième année consécutive. Un super brunch afro-veggie concocté par la cheffe cuisinière Clarence  Kopogo viendra vous rebooster pour la riche après-midi de conférences et vous donnera des forces jusqu’à la soirée qui accueille cette année Meryl, artiste rap et dancehall venue spécialement de Martinique pour son tout premier concert en France.  A découvrir de toute urgence ! Voilà de quoi passer un samedi sympa !
La Marbrerie
21 rue Alexis Lepère , 93100 Montreuil

Festival Saison Nouvelle

à GALLERIA CONTINUA / Les Moulins les 17 et 18 mai 2019

Kader Attia, Holy Land (détail), 2007-2010. Courtesy: GALLERIA CONTINUA, San Gimignano / Beijing / Les Moulins / Habana. Photo Oak Taylor-Smith.

Le Festival « Saison Nouvelle », organisé en collaboration avec la Fondation Francès de Senlis, aura lieu à  Galleria Continua / Les Moulins (en Seine et Marne) et se déroulera sur deux journées de réflexion autour de l’oeuvre de Kader Attia  en écho avec l’exposition Mémoire de l’Oubli en cours à la Fondation Francès. Le programme de ces deux journées permettra une réflexion autour du thème de la mémoire du corps, très présent dans l’oeuvre de Kader Attia (prix Marcel Duchamp 2016). La mémoire du lieu et son passé  industriel (anciennement papeterie) sera ravivée grâce à un portrait sonore d’une ancienne ouvrière de l’usine et à des tables rondes avec des anciens ouvriers de l’usine qui raconteront leur souvenir. Des chorégraphies, des ateliers collaboratifs et pédagogiques, des concerts, des œuvres vidéos ou radiophoniques permettront au visiteur de découvrir le lieu et d’appréhender le travail plastique de Kader Attia.

GALLERIA CONTINUA / Les Moulins

Moulin de Sainte-Marie, 48 rue des Papeteries, Boissy-le-Châtel

Vendredi 17 et samedi 18 mai de 12 h à 18 h 

Accessible avec trains de la ligne P  de la Gare de l’Est en direction de Coulommiers.

Puis un bus transilien (arrêt Chailly Boissy Châtel)

Festival Manifesto

à Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette les 17,18,19 mai 2019

Affiche du Festival Manifesto. © Lafayette Anticipations

 

Manifesto c’est un festival interdisciplinaire qui aura pour thème cette année la Collaboration. Justement, cette édition du festival, est organisée en partenariat avec le magazine Kaléidoscope, une belle image de collaboration artistique. Au programme trois journées bien remplies d’événements pluridisciplinaires : des projections de court-métrages, des installations (Cali Thornill Dewitt réhabillle les murs de la Fondation avec des papiers peints de sa création), des workshops et conférences sur la thématique de la collab. Le public parisien aura la chance de rencontrer, entres autres, les artistes Neïl Beloufa et Simon Denny. Manifesto ce sont aussi des performances et notamment la performance olfactive de Young Girl Reading Group. Tous les soirs du festival, des concerts sont prévus avec une programmation très variée  Kelsey Lu au violoncelle le 17, l’univers technologique d’Amnesia Scanner le 18, ou enfin la nouvelle figure de la scène jazz londonienne Yussed Dayes le 19 mai en clôture du festival.

Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette

9 rue du plâtre, 4e

Toute la programmation de Manifesto en cliquant ici

Festival Flamenco

à la Grande Halle de la Villette du 23 au 25 mai 2019

Affiche du Festival Flamenco. © La Villette

 

Les amateurs de Flamenco sont gâtés avec trois soirées de festival (2 spectacles par soir) qui s’annoncent muy caliente ! Un programme brûlant qui réunit des musiciens d’exception, accompagnés par des voix sensuelles et graves et par des danseurs hors du commun. Le jeudi 23 mai, le festival démarrera par un hommage d’Alba Molina à ses parents avec la pièce Recordando a Lole y Manuel  (couple super star dans le milieu flamenco dans les années 70 en Espagne). La même soirée d’ouverture, place ensuite à Manuel Linan avec Reversible une pièce dans laquelle sont invitées d’autres chorégraphes et danseurs à participer à des jeux d’enfants. Vendredi 24 mai Dorantes vous séduira avec un concert solo au piano. Samedi 25 mai en clôture, retrouvez ¡FLAMENCO FLAMENCO! de Séville à Cadiz une Création pour La Villette avec Gema MoneoMaria MorenoJosé ValenciaAnabel ValenciaFelipa del MorenoDavid LagosRafael RodriguezJuan CampalloManuel ValenciaJuan Diego Valencia et Diego Montoya. Entre deux spectacles ne partez pas de la Villette sans faire un petit tour  dans le village sévillan à la découverte d’objets insolites.

Grande Halle de la Villette

Plein tarif : 32 euros, Abonnés 20 euros, réduit 12 euros

 

Festival Move 2019

Danse, Performance, Image en mouvement au Centre Pompidou du 24 mai au 9 juin 2019

festival
Tarik Kiswanson, « Flowers for my fathers », 2018. Courtesy de l’artiste, Carlier | Gebauer et Almine Rech Gallery. © Gunter Lepkowski

 

Troisième édition pour MOVE, rendez-vous annuel à la croisée de la danse, de la performance et de l’image en mouvement, impulsé en 2017. Parmi les temps forts de l’édition 2019, plongez vous dans l’installation sculpturale de Tarik Kiswanson, artiste suédois diplômé des Beaux-Arts de Paris. Une oeuvre sonore à expérimenter de l’intérieur avec notamment des lectures performatives. Ne manquez pas  l’exposition Tainted Love d’Emilie Pitoiset, fascinée par les marathons de danse organisés pendant la Grande Dépression aux Etats-Unis, qui rentrent en résonnance avec les vidéos d’Evan Ifekoya. Enfin, Vidéodanse (programme en boucle) donne à voir une sélection de films de danse sous forme d’expérience immersive :  de la danse bûto japonaise, à la danse contemporaine américaine de Trisha Brown ou de Lucinda Childs, sans oublier des facettes plus actuelles de la danse à l’exploration de nouveaux territoires chorégraphiques tels que le Brésil avec l’univers d’Anna Pi ou de Cécile Bengolea, ou encore le Congo avec Faustin Linyekula.

 

  MOVE 2019 Danse, performance, image en mouvement
   24 mai 2019 – 9 juin 2019 de 11h à 21h
   Forum -1 – Centre Pompidou, Paris