Comédies : notre sélection de films incontournables

Et si on riait un bon coup, très fort ? En ces temps toujours incertains, une comédie pourrait être finalement ce qu’il y a de mieux à se mettre devant les yeux. Notre sélection, toutes époques confondues. 

Ici, on met volontairement de côté les films catégorisés comme comédies mais qui en sont bien plus – par exemple, la plupart des oeuvres de Chaplin nous font rire autant que nous émouvoir. Ici, on vous propose de rire, sans filtre ni remords à des blagues potaches, du burlesque et des parfois mauvais jeux de mots. 

La classe américaine : le grand détournement, de Michel Hazanavicius et Dominique Mézerette (1993)

© Warner Bros

Presque quinze années avant le carton OSS 117, Le Caire nid d’espions, Michel Hazanavicius met en images avec Dominique Mézerette, en utilisant des extraits de film cultes, une histoire à dormir debout : l’enquête sur la disparition de George Abitbol, l’homme le plus classe du monde. Au casting ? John Wayne, Orson Welles, Robert Redford, Henry Fonda, Charles Bronson, Dustin Hoffman … Tous doublés par leurs véritables voix françaises. Un film – pardon, un « flim » absurde et culte, parsemé de répliques légendaires. 

Film pirate, jamais distribué en DVD pour cause de droits d’auteurs, il est tout de même disponible sur YouTube. 

Le Corniaud, de Gérard Oury (1965)

© D.R.

Classique parmi les classiques, ce road movie burlesque, attachant, bourré de situations cocasses entre deux monuments du cinéma, De Funes et Bourvil, reste un must-see. Ne serait-ce que pour cette scène d’ouverture où la 2CV de Bourvil est littéralement coupée en deux. 

Disponible sur les plateformes de VOD.

The Big Lebowski, de Joel et Ethan Coen (1998)

© D.R.

The Dude, le bowling, les russe blancs : une association improbable de mots que l’on associe instantanément au plus culte et plus drôle des longs métrages des frères Coen. Soit Jeff, surnommé The Dude, stoner léthargique qui, dans un quiproquo lié à un homonyme, se retrouve dans un jeu d’argent. Entre ses errances au supermarché en pleine défonce, de très sérieuses parties de bowling aux côtés de Steve Buschemi et John Goodman et son cocktail fétiche, le russe blanc, Jeff survole le quotidien avec panache et flemme intense. 

Disponible sur les plateformes de VOD et Amazon Prime.

Un jour sans fin, d’Harold Ramis (1993)

© D.R.

Que feriez-nous de différent si nous deviez revivre éternellement la même journée ? Est-ce que l’on changerait quelque chose en nous ? C’est la question à laquelle doit répondre malgré lui Phil Connors (incarné par un impeccable Bill Murray), responsable du service météo d’une chaine de télévision qui l’envoie couvrir l’annuelle fête de la marmotte, dans le village de Punxsutawney. Coincé par les intempéries pour la nuit, il se rend compte au petit matin qu’il s’agit de la même journée, encore et encore. Après avoir épuisée toutes les manières de mettre fin à ses jours, il tente une autre approche : aimer. 

Disponible sur les plateformes de VOD et Amazon Prime. 

Les Beaux Gosses, de Riad Sattouf (2009)

© Pathé Distribution

Hervé, 14 ans, pull vert-marron difforme et physique ingrat, a des envies qui le dépassent mais ne sait comment faire. Alors, râteaux après râteaux, il tente de séduire des filles jusqu’au jour où par un heureux hasard, il plait à Aurore, la plus jolie de la classe. Teen-movie qui ne fait aucun cadeau à ses acteurs, Les beaux gosses nous touche autant qu’il nous faire rire – c’est simple, Hervé, c’était nous. 

Disponible sur la VOD de Canal+.

Légendes vivantes, d’Adam McKay (2013) 

© Paramount Pictures

Le légendaire Ron Burgundy est de retour : avec toute son équipe de présentateurs et journalistes, il accepte le challenge du lancement d’une chaine d’informations en continu. Seulement, il va le faire à sa manière : en ne racontant que ce qui fait plaisir aux téléspectateurs – et tant pis pour le journalisme. Monument d’absurde et d’humour potache au casting imparable – Steve Carrell, Will Ferrell, Paul Rudd – cette compilation de gags invraisemblables est aussi une satire survoltée, où la surenchère ne s’arrête presque jamais. 

Disponible sur les plateformes de VOD et Netflix.