Danse : les meilleurs spectacles de janvier

Et si vous débutiez l’année dans les théâtres parisiens, histoire de prolonger encore un peu la magie des fêtes de fin d’année ? Voici une sélection de spectacles de danse pour commencer 2020. Janvier vous réserve de belles surprises : du flamenco sur des airs de Stravinski, du krump et des danses traditionnelles des Comores ou encore un show en hommage au King de la Pop. À vos agendas tout neufs pour noter ces dates immanquables ! 

La consagracion de la Primavera d’Israel Galvan

Du 7 au 15 janvier 2020 au 13ème Art

La Consagracion de la Primavera d’Israel Galvan. Copyright photo Leonard Rossi

 

Il y a eu des centaines de versions du Sacre du printemps d’Igor Stravinski, plus ou moins réussies d’ailleurs… Mais en version flamenco, c’est une grande première. Et c’est Israel Galvan qui s’y colle avec la maestria de cet art qu’on lui connaît. Sa danse rythmique et sensuelle est accompagnée au piano par les musiciennes contemporaines Cory Smythe et Sylvie Courvoisier. Deux pieds qui exécutent des pas de flamenco à une vitesse folle et quatre mains virtuoses qui jouent la partition comme on ne l’a jamais encore entendue. Et dire qu’en 1913 les critiques jugeaient que Le Sacre du Printemps était une oeuvre injouable et indansable ! Une consécration pour ce trio explosif qui vous prouvera le contraire.
Centre commercial Italie 2,
Place d’Italie – 75013 Paris
Tarifs de 10 à 32 euros

Massiwa de Salim Mzé Hamadi Moissi (Cie Tché-Za)

le 11 janvier 2020 au Théâtre Jean Vilar de Suresnes à l’occasion du festival Suresnes cités danse

Massiwa. Copyright photo Benoîte Fanton

 

Après la programmation de Soyons Fous  de la compagnie comorienne Tché-Za  au festival Suresnes cités danse l’année dernière, Olivier Meyer a passé commande cette année au chorégraphe d’une nouvelle création. Pièce d’ouverture de la 28ème édition du festival, le spectacle Massiwa (« les îles » en comorien) pour sept interprètes est un voyage des sens à la découverte du pays natal du chorégraphe et des danses traditionnelles de cet archipel volcanique comme le wadaha, le shigoma et le biyaya. Salim Mzé Hamadi Moissi à la tête de la compagnie Tché-Za est aussi un leader du mouvement Krump en Afrique. Une immersion dans les danses traditionnelles et urbaines en quatre tableaux : une autobiographie en mouvements qui ouvrira les festivités du festival à Suresnes et sera également programmée le dimanche 12 au théâtre André Malraux de Rueil-Malmaison.
16, place Stalingrad • 92150 Suresnes
Tarifs de 13 à 30 euros 

Works d’Emanuel Gat

Du 8 au 11 janvier 2020 au théâtre National de la Danse Chaillot 

Works d’Emanuel Gat. Copyright photo Emanuel Gat Dance
Après sa pièce jeune public hip hop YOOO !!! présentée en mars 2019 à Chaillot, le chorégraphe israélien Emanuel Gat, artiste associé à Chaillot, revient en 2020 avec Works, une nouvelle création pour 10 danseurs interprètes. Il s’agit à l’origine d’une collaboration entre les danseurs de la Cie Emanuel Gat Dance et les danseurs du Ballet de Lyon dont la première avait été montrée pour le festival Montpellier Danse (Works, 2017). Pour cette nouvelle version de Works avec uniquement des danseurs de sa compagnie, Emanuel Gat rend un hommage vibrant à tous les danseurs. Une célébration de leur métier, de leur virtuosité, de leur beauté et de leur humanité. Une pièce sensible pour tous ces travailleurs qui s’offrent corps et âmes à cette création collective.
1, place du Trocadéro 16e
Tarifs de 8 à 38 euros 
Plus d’infos ici 

Celui qui tombe de Yoann Bourgeois

à partir du 28 décembre 2019 jusqu’au 11 janvier 2020 au CentQuatre

À la frontière entre la danse et le cirque, voici la nouvelle création du chorégraphe Yoann Bourgeois pour six danseurs acrobates qui défient les lois de la gravité sur une structure en bois de 36m2 en perpétuelle rotation. Debout sur cette scène mouvante comme un vinyle géant, ces six équilibristes tentent l’exercice périlleux de ne pas tomber : métaphore subtile et métaphysique de la vie et de la chute. Yoann Bourgeois aime piéger ces danseurs dans des décors scénographiques et tester leur résistance face au déséquilibre et aux obstacles. Une fois de plus, c’est réussi ! Une pièce philosophique riche de sens sur la condition humaine.

CentQuatre Paris

5, rue Curial, 19e

Tarifs de 14 à 25 euros

Forever : le spectacle hommage au King of the Pop Mickaël Jackson

le 4 janvier 2020 à la Seine Musicale

S’attaquer à une icône de la pop comme Mickaël Jackson n’est jamais une mince affaire. On ne compte plus les mauvaises caricatures, les sosies douteux et autres pastiches peu convaincants. Voilà le seul show approuvé par la tribu Jackson dont on connaît l’exigence professionnelle, et c’est peu dire. Ce spectacle vous coupera le souffle et vous filera la chair de poule. Pendant près de 2 heures, 26 artistes et musiciens vous feront vibrer d’émotion. Du chant, de la musique live avec un formidable orchestre, de la danse avec les chorégraphies du King respectées au détail près, des costumes à paillettes… Tout n’est que perfection dans cette comédie musicale qui a déjà conquis 500 000 spectateurs à travers l’Europe et débarque tout juste en France. Dix ans après sa disparition, Mickaël Jackson reste indéniablement, et à jamais, le Roi de la Pop.

La Seine Musicale

Île Seguin 92100 Boulogne-Billancourt

Tarifs à partir de 35 euros