De l’art en jardin et à la campagne

Avant de se presser dans les musées pour une rentrée culturelle agitée, on peut se prévoir une escapade étonnante pour à la fois voir de l’art et s’aérer.

Nocturnes orientales


Lovers picnicking, Soody Sharifi, 2011, Mixed media © Courtesy of the artist Soddy Sharifi and Leila Heller Gallery Family Trust

Jusqu’au 11 septembre, en fin de semaines, le Musée y propose ainsi en collaboration avec Arabic Sound System, des soirées avec lives et DJ sets (drinks & food proposés) entre les allées de palmiers et de jasmins. Du 10 au 25 septembre, le compositeur Zad Moultaka viendra aussi agrémenter le jardin à sa façon, avec son installation sonore Vibrances atonales. Chants d’oiseaux, bourdonnements d’insectes, bruit du vent… diffusés par de multiples sources sonores résonnent comme une belle promesse d’évasion.

Institut du Monde arabe, 1, rue des Fossés Saint-Bernard, 5e. Entrée à l’exposition : 12/10 €. Soirées (Parenthèse), jusqu’au 11 septembre, les jeudis et vendredis de 19h30 à 23h, les samedis et dimanches de 20h30 à 23h. Entrée : 5 €.

Voir de l’art à la campagne


Sui LIN LEUNG ©Photo Service communication ville Andrésy

À Andrésy dans les Yvelines se tient ainsi jusqu’à fin septembre, la 19e édition de Sculptures en l’Île, qui, chaque année, accueille plus de 40 000 visiteurs, venus admirer des sculptures contemporaines installées en pleine nature le long de la Seine et sur l’île Nancy. Parfois en parfaite harmonie avec les lieux, parfois surprenantes, les œuvres présentées jouent avec l’environnement de manière intelligente et magique. Cette année, 80 créations ont été réalisées par 38 artistes et 17 collectifs. On compte parmi eux trois invités d’honneur, le très minimaliste sculpteur Jean-Patrice Rozand, le peintre et photographe chinois Du Zhenjun, connu du grand public pour avoir réalisé l’affiche du tournoi de Roland-Garros en 2015, et le créateur Pascal Morabito, qui s’illustre ici avec une belle série de vitraux posés sur la façade de la Maison du Moussel.

Sculpture en Île, jusqu’au 25 septembre.