Diane Kruger en 5 films incontournables

Le captivant In The Fade, thriller de Fatih Akin qui permit à Diane Kruger de remporter le Prix d’interprétation féminine lors de la  70e édition du Festival de Cannes, sort le 17 janvier 2018 au cinéma. Pour l’occasion, retour sur 5 films qui ont compté dans la carrière de l’actrice d’origine allemande.

 

Troie de Wolfgang Petersen (2004)

 

Après des apparitions dans des productions françaises comme Mon Idole, Narco et Michel Vaillant, Diane Kruger décroche un rôle qui lui permet de briller à l’international : celui d’Hélène de Troie dans le film de Wolfgang Petersen. Nous sommes en 2004 et le public peut enfin mettre un visage sur la responsable de cette guerre sanguinaire qui coûta la vie à l’héroïque Achille. Pas la meilleure prestation de sa carrière on vous l’accorde, mais l’une des plus importantes pour la faire décoller.

 

Pieds nus sur les limaces de Fabienne Berthaud (2010)

 

Six années plus tard, Diane Kruger éblouit avec le personnage de Clara, citadine qui part rejoindre sa petite soeur Lily dans la maison familiale à la campagne après la mort de leur mère. Rigide, l’aînée qu’elle incarne va peu à peu remettre son mode de vie réglé à la minute près en question et, à l’image de la cadette (divinement incarnée par Ludivine Sagnier), finir par se lâcher. Avec ce rôle, l’actrice d’une sensibilité et d’une justesse jusqu’à présent inédites dévoile une belle palette d’émotions, nuancées et colorées comme on les aime.

 

Les Adieux à la Reine de Benoît Jacquot (2012)

 

Être choisi par Benoît Jacquot n’est-il pas un gage de la qualité de son jeu d’acteur ? Cela est encore plus vrai lorsqu’il s’agit d’un premier rôle. Dans ce film qui retrace une période décisive de l’Histoire de France, Diane Kruger, impériale, incarne Marie-Antoinette, souveraine qui fait tourner la tête à son entourage avant de perdre la sienne. À ses côtés, Léa Seydoux et Virginie Ledoyen illuminent également l’écran de leur présence magnétique.

 

Sky de Fabienne Berthaud (2016)

Romy, personnage de femme accidentée qui prend peu à peu son envol, sied à merveille à l’actrice. Avec cette performance tout en légèreté, Diane Kruger, alors en état de grâce, apparaît plus fougueuse et vibrante que jamais. Pour l’anecdote, Sky lui permit également de rencontrer celui qui partage sa vie depuis plusieurs mois : le ténébreux Norman Reedus, que beaucoup connaissent grâce à la série The Walking Dead.

 

 

Maryland d’Alice Winocour (2016)

Trois années après le déroutant Augustine, la réalisatrice Alice Winocour continue de déstabiliser les spectateurs avec Maryland. Sous ces airs de drame couru d’avance, le film se révèle être un labyrinthe émotionnel envoûtant. Devant la caméra, un duo d’acteurs charismatiques à souhait : Diane Kruger, étincelante, et Mathias Schoenaerts, bestial.