Les plus belles expos mode de 2020

Cruelle expérience que la visite d’une exposition de mode, qui donne furieusement envie de toucher, voire de porter les étoffes et les parures présentées au regard. Cruelle, mais délicieuse : la preuve par 3. 

Gabrielle Chanel au musée Galliera

© Gabrielle Chanel en marinière

Deux bonnes nouvelles : le musée Galliera va enfin rouvrir après des mois de travaux, et sa première exposition sera consacrée à Gabrielle Chanel (1883-1971), reine éternelle des tailleurs et du chic à la Française. Il s’agira d’ailleurs de la toute première rétrospective complète jamais accordée à Chanel ! Au programme : un parcours chronologique et thématique qui fait revivre toute une vie de couturière et de créatrice, avec une scénographie forte, inspirée par les lieux et décors les plus emblématiques de sa carrière. Les modèles en jersey de ses débuts côtoieront les robes sophistiquées des années 1930 et les tailleurs cultes des années 1950/1960, aux côtés de bijoux sublimes… Prévoyez mouchoirs pour petite larme intempestive.

Gabrielle Chanel, manifeste de mode
Dates à confirmer : printemps-été 2020 
Musée Galliera, 10 avenue Pierre 1er de Serbie, Paris 16e

Harper’s Bazaar au musée des Arts décoratifs

Peter Lindbergh, août 2009 © Peter Lindbergh (courtesy Peter Lindbergh, Paris)

 

Le musée des Arts décoratifs a lui aussi une réouverture à fêter : celle des galeries de la mode, rénovées de A à Z grâce à un important mécénat. Pour l’occasion donc, place est faite, non sans éclat, au « premier magazine de mode » de l’histoire, le célèbre Harper’s Bazaar, créé en 1867. L’idée ? Mettre l’accent sur son avant-gardiste créatif en présentant les collaborations du magazine avec les artistes les plus célèbres du XXème siècle : on y croise Salvador Dali et Andy Warhol, mais aussi bien sûr des photographes iconiques comme Man Ray, Richard Avedon ou Peter Lindbergh, l’homme qui fait voler les robes entre les gratte-ciels (cf photo ci-dessus). Sont également évoquées les plumes célèbres ayant écrit dans le Harper’s Bazaar (comme Simone de Beauvoir, Virginia Woolf et Patricia Highsmith), et présentées toutes sortes de tenues photographiées dans le magazine et signées Lanvin, Balenciaga ou Paul Poiret. Classe.

Harper’s Bazaar, premier magazine de mode
Du 28 février au 14 juillet 2020
Musée des Arts décoratifs, 107 rue de Rivoli, 75001 Paris

Christian Louboutin au Palais de la Porte dorée

Soulier Maquereau © Credit Guillaume Fandel

 

Que voit-on du monde si on n’est pas perché sur des talons aiguilles ? Pas grand chose, pourrait nous répondre le pape de la chaussure à semelle rouge Christian Louboutin (né en 1964). Le Palais de la Porte dorée lui consacre une exposition qui fera date, la toute première de son cycle dédiée à des créateurs contemporains. L’homme a sélectionné pour l’occasion des souliers fous, certains jamais montrés, d’autres réalisés en collaboration avec des artistes de tous les domaines (comme le réalisateur David Lynch, la chorégraphe Blanca Li ou le plasticien Imran Qureshi), ainsi que quelques œuvres étonnantes. Au pas !

Christian Louboutin, l’Exhibition[niste]
Du 26 février au 26 juillet 2020
Palais de la Porte dorée, 293 avenue Daumesnil, 75012 Paris