Les 10 événements à ne pas manquer lors du festival Les Traversées du Marais

Le festival Les Traversées du Marais, c’est la traversée de tous les arts dans des lieux connus et d’autres moins, historiques et contemporains, avec pour point commun : être dans le célèbre quartier du Marais. Pour sa 4e édition, cirque, art contemporain, littérature, danse, opéra, musique… se déploient à travers le thème du fil. A Nous Paris vous a sélectionné 10 moments qui vous donneront envie de traverser le Marais.

 

Cité internationale des arts – Cousu main

Plusieurs personnes entrain de danser.
Cie Micadanses © Alexis Komenda

 

Pour Les Traversées du Marais, la Cité Internationale des Arts, qui accueille plus de 1 000 artistes par an de plus de 60 nationalités, ouvre ses portes au public. Artistes de toutes les disciplines : arts visuels, musique, écriture, spectacle vivant… vous laissent entrer dans leurs ateliers. L’occasion de découvrir la création contemporaine en pleine action. Suite à ces rencontres, la Maison Européenne de la Photographie sort de ses murs et propose une projection de vidéos d’artistes internationaux, telles que Rebecca Bournigault et Isabelle Lévenez, sur les thèmes Sur le fil et Borderline. Pour terminer en beauté cette première journée, c’est à la Cité internationale des arts qu’il faut être, pour le bal d’ouverture du festival, organisé avec Micadanses

Cité internationale des arts
Cousu main
18 rue de l’Hôtel de Ville, 4e
Vendredi 7 septembre 2018
De 17h à 23h
Entrée libre

 

Mairie du 3eJeu de piste littéraire

Mathias Malzieu sur la pointe des pieds sur une chaise.
Mathias Malzieu © Roberto Frankenberg

 

Les Traversées du Marais et la Mairie du 3e proposent pour cette édition du festival un jeu de piste littéraire. L’idée ? Constituer son livre « collector », édition limitée à 300 exemplaires, d’une fable écrite par l’auteur, musicien et réalisateur, Mathias Malzieu. Avec pour point de départ la Mairie du 3e, énigmes et indices sont à résoudre et trouver dans six institutions culturelles pour récupérer les différents chapitres du livre. L’occasion de participer à une belle aventure et de discuter avec Mathias Malzieu, reconnu notamment pour son film Jack et la mécanique du coeur, lors d’une rencontre/dédicace et finalisation du livre. 

Mairie du 3e
Jeu de piste littéraire
2 rue Eugène-Spuller, 3e
Du vendredi 7 au dimanche 9 septembre 2018
De 10h à 18h
Dimanche à 16h : rencontre-dédicace et finalisation du livre avec l’auteur à la Mairie du 3e
Entrée libre

 

Musée des arts et métiers – Existe en ciel

Théo Touvet en plein spectacle avec sa roue Cyr (agrès de cirque)
Théo Touvet © CNAM, Théo Touvet, Patricia Hardy

 

Théo Touvet, comédien, danseur, acrobate, formé au Centre National des Arts du Cirque et au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique à Paris, semble réussir tout ce qu’il entreprend. L’agrès de cirque la roue Cyr, son outil de prédilection, tournoie au Musée des arts et métiers dans ce solo créé et interprété par l’artiste. L’existence de l’homme sur Terre et dans l’espace-temps, la matière et le vide, la vie et la mort le questionnent. « Enfermé dans sa petite bulle, perdu dans l’infinité de l’espace et du temps, il se débat avec sa condition d’être humain, dont la vie est bornée et vouée à l’oubli. »

Musée des arts et métiers
Existe en ciel, Théo Touvet
60 rue Réaumur, 3e
Samedi 8 et dimanche 9 septembre 2018
11h15 et 16h15 – Durée 15mn
Entrée libre

 

Archives nationales – Un voeu pour l’éternité

L'artiste Rieko Koga entrain de broder sur un tissu blanc.
Rieko Koga © DR

 

Rieko Koga, artiste japonaise, consacre sa pratique artistique au tissu et à la broderie. À la manière d’un journal intime, elle brode ses rêves, ses émotions et pensées, les encadre tels des dessins ou les expose dans de grandes installations. Pour Les Traversées du Marais elle a proposé au public de lui envoyer un vœu, qu’elle a ensuite brodé et installe dans une création inédite durant le festival. La tradition veut qu’au Japon les voeux soient écrits : « Nous pensons que les mots dans l’écriture sont une force de volonté. En brodant mes vœux, je les écris, je les grave, je les imprime de toutes mes énergies pour donner aux gens du bonheur par mes œuvres ».   

Archives nationales
Un voeu pour l’éternité – Rieko Koga
60 rue des Francs-Bourgeois, 3e
Samedi 8 et dimanche 9 septembre 2018
De 14h30 à 18h
Entrée libre

 

Musée Cognacq-Jay – Visite lyrique

Photographie de l'artiste Grégoire Ichou face à un piano.
Grégoire Ichou © Leviet.org

 

Les Traversées du Marais, c’est l’occasion de découvrir le musée Cognacq-Jay et sa collection sur un air d’opéra. Le chanteur lyrique et guide conférencier Grégoire Ichou vous donne rendez-vous pour une déambulation historique, artistique et musicale, avec pour fil rouge le XVIIIe, le siècle des Lumières. Les peintures de Boucher et Fragonard sont révélées par le parlé, puis par le chant avec un opéra du compositeur italien Domenico Cimarosa, une chanson sur la Marquise de Pompadour et un extrait de l’opéra-comique Fragonard du français Gabriel Perné.

Musée Cognacq-Jay
Visite lyrique avec Grégoire Ichou
8 rue Elzévir, 3e
Samedi 8 et dimanche 9 septembre 2018
16h – Durée 45/60mn
Entrée libre

 

Centre des monuments nationaux / Hôtel de Sully – Instantané #1 Anne-Flore de Rochambeau

Visuel du spectacle Instantané #1 avec la danseuse Anne-Flore de Rochambeau.
« Instantané #1 », Anne-Flore de Rochambeau © Prune Allain-Bonsergent

 

En partenariat avec Monuments en mouvement, autre manifestation culturelle, Les Traversées du Marais anime l’Hôtel de Sully par le 6e Art : la danse. La chorégraphe et interprète Anne-Flore de Rochambeau prend en charge un des Instantanés des chorégraphes Christian et François Ben Aïm. Instantanés, c’est une série de soli créés pour et interprétés par des femmes. Cette série de portraits féminins actuellement en cours de création fonctionne comme un instantané à la manière du photographe qui capte une émotion, un mouvement immédiat et fugace.

Centre des monuments nationaux/Hôtel de Sully
Instantané #1 Anne-Flore de Rochambeau
Cie Christian et François Ben Aïm
62 rue Saint-Antoine, 4e
Samedi 8 septembre 2018
17h30 et 19h – Durée 30mn
Entrée libre

 

Mémorial de la Shoah – Installation d’une catastrophe

Installation avec des vêtements
« Installation d’une catastrophe » © Cécile Marical

 

Le Mémorial de la Shoah, c’est l’histoire des génocides. Avec pour mission première, informer sur celui des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Cette institution marque également un intérêt profond pour d’autres génocides tels que celui des Arméniens et des Tutsis au Rwanda. C’est dans ce cadre que l’Installation d’une catastrophe prend place, dédiée à la mémoire de ces événements historiques du XXe siècle, et plus particulièrement à ce pays d’Afrique. Telle une piqûre de rappel, vêtements, empreintes, voix des rescapés, résonnent sur le parvis du Mémorial de la Shoah.

Mémorial de la Shoah
Installation d’une catastrophe
Parvis du Mémorial de la Shoah
17 rue Geoffroy-l’Asnier, 4e
Dimanche 9 septembre 2018
De 10h à 18h
Entrée libre

 

Le Carreau du Temple – La Spire

Quatre femmes entrain de faire des acrobaties sur un filin d'acier.
« La Spire », Chloé Moglia ©Jean-Louis Fernandez

 

Trapéziste, Chloé Moglia imagine une « structure – sculpture » sur laquelle elle peut diffuser son art. Intitulée La Spire, elle se compose d’un filin d’acier de 18 m de long et 8 m de haut, en trois boucles de 7 mètres de diamètre et sert de base à son spectacle du même nom. Partie intégrante de sa création, elle est appréhendée par 5 femmes dont Chloé Moglia et une musicienne. Appelées les suspensives, elles sont en suspens et invitent le spectateur à suivre le fil de leur ascension. Pour les curieux, des « ateliers suspensifs », sur la mini spire, permettent d’appréhender des sensations nouvelles et de mieux comprendre le travail de l’artiste.

Le Carreau du Temple
4 rue Eugène-Spuller, 3e

Dimanche 9 septembre 2018
Ateliers appli’quons-nous… Sur le fil
De 14h à 17h30
En partenariat avec la Gaîté Lyrique

La Spire, Chloé Moglia
De 15h à 15h45

Ateliers d’initiation et performance, Chloé Moglia
De 16h à 17h30
Entrée libre

 

Bibliothèque historique de la Ville de Paris – Sur le fil / Entre danse et texte

Denis Plassard qui parle au public la main droite levée.
Cie Propos, Denis Plassard, © Christian Ganet

 

Le danseur/chorégraphe et peut-être même comédien Denis Plassard joue avec la parole et le mouvement pour le festival Les Traversées du Marais. Sur le fil de la danse et du texte, juste un souffle peut faire basculer l’artiste d’un côté comme de l’autre. Depuis ses débuts, il pose la question du sens d’un mouvement, ce qu’un geste signifie. Allié au parlé, il tisse un lien entre la phrase chorégraphique et la phrase d’un texte. À la Bibliothèque historique de la ville de Paris, il alterne extraits dansés et parlés, mixent parfois les deux. L’occasion pour le public de découvrir la démarche intellectuelle et artistique de l’artiste.

Bibliothèque historique de la Ville de Paris
Sur le fil / Entre danse et texte, Denis Plassard
24 rue Pavée, 4e
Dimanche 9 septembre 2018
16h30 et 18h – Durée 1h
Entrée libre

 

Musée national Picasso – LANDSCAPE(s) #1

Deux hommes sur des poteaux dans l'eau.
« LANDSCAPE(s)#1 », Cie La Migration © Hippolyte Jacquottin

 

LANDSCAPE(s) #1 de Quentin Claude et Marion Even, de la compagnie La Migration, intègre le paysage où les interprètes sont en action. Le jardin du Musée national Picasso est donc le troisième protagoniste avec les fildeféristes Quentin Claude et Gaël Manipoud, qui sur un double fil rotatif en perpétuel mouvement, réalisent des acrobaties à 5 m au dessus du sol. À l’écoute, les percussions du musicien Jean-Christophe Feldhandler rajoutent à cette oeuvre pleine de poésie, d’équilibre et de tensions sur le fil, une dimension féerique.

Musée national Picasso
LANDSCAPE(s) #1
De Quentin Claude et Marion Even
Cie La Migration
5 rue de Thorigny, 3e
Accès par le jardin au 1bis rue des Coutures-Saint-Gervais, 3e
Dimanche 9 septembre 2018
18h30 – Durée 35mn
Entrée libre

 

Les Traversées du Marais
Sur le Fil
Du vendredi 7 au dimanche 9 septembre 2018