Films Netflix : les meilleures créations originales de la plateforme

Que cela plaise ou au contraire fasse grincer quelques dents, une chose est désormais indéniable : la plateforme de streaming américaine bouscule le paysage cinématographique actuel. Et elle va sans doute continuer à le faire encore longtemps. La preuve avec ces films Netflix dans lesquels de grands noms du 7e Art brillent de mille feux.

La Plateforme de Galder Gaztelu-Urrutia

Succès inattendu sur Netflix, La Plateforme est un film de confinement comme il est (très) rare d’en voir de nos jours. Entendons par là qu’il est aussi captivant dans la forme qu’exceptionnellement bien travaillé dans le fond. Car au-delà de l’aspect purement visuel qui nous assène une belle claque, le long-métrage espagnol propose une critique de notre société de consommation des plus acides. Une acidité ravageuse qui emporte tout sur son passage lors d’un final qui bousculera plus d’un spectateur. Pour notre part, il s’agit d’une des créations netflix les plus percutantes à ce jour. A voir plusieurs fois pour en apprécier tous les niveaux de lecture.

La Plateforme de Galder Gaztelu-Urrutia
Un film Netflix d’1h34 avec Ivan Massagué, Zorion Eguileor, Antonia San Juan

Chez moi de David Pastor et Alex Pastor

Et une nouvelle création originale Netflix made in Espagne, une ! Intitulé Chez moi, ce thriller psychologique dépeint le portrait d’un homme qui perd pied. Publicitaire reconnu dans le milieu jadis, il peine aujourd’hui à décrocher un poste, et à joindre les deux bouts. Sa dépression s’accentue le jour où il est obligé de quitter son luxueux appartement pour retourner dans une habitation plus modeste avec sa femme et son fils. S’immiscer dans la vie des nouveaux occupants de son ancien logement n’est clairement pas l’idée du siècle, mais elle lui paraît inoffensive sur le moment. Jusqu’à atteindre le point de non retour… Un film simple et efficace dans sa mise en scène, porté par le brillant et charismatique Javier Gutiérrez.

Chez moi de David et Alex Pastor
Un film Netflix d’1h36 avec Javier Gutiérrez, Mario Casas et Bruna Cusí

Jusqu’au déclin de Patrice Laliberté

Un week-end d’entraînement entre survivalistes aguerris et amateurs tourne au vinaigre lorsque l’un d’eux meurt. Que faire ? Prévenir les autorités ? Enterrer le corps ni vu ni connu ? Sur le sujet, deux camps vont s’opposer, ou plutôt s’entretuer. Si Jusqu’au déclin ne révolutionne pas le genre, il n’en reste pas moins un survival horror haletant avec juste ce qu’il faut de suspense et de morts pour nous scotcher à notre fauteuil. Et en plein confinement, ces belles étendues enneigées (un peu rouge sang par endroit) apparaissent comme un bol d’air frais bienvenu.

Jusqu’au déclin de Patrice Laliberté
Un film Netflix d’1h26 avec Guillaume Laurin, Réal Bossé et Marc-André Grondin

Isi & Ossi d’Oliver Kienle

Vous avez (secrètement) un faible pour les comédies romantiques un peu « cucul la praline » sur les bords ? Isi & Ossi est fait pour vous ! Quand une fille rebelle née avec une cuillère en argent dans la bouche décide de faire rager ses parents, elle demande à un jeune boxeur sans le sou de faire semblant de sortir avec elle. Bien évidemment, la riche héritière va vite s’amouracher du beau castagneur et envoyer valser tous les préjugés que les gens de sa caste ont envers les plus pauvres. Rythme soutenu, BO qui colle parfaitement avec l’ambiance, papy d’enfer (vous comprendrez en voyant le film)… On ne voit aucune raison de ne pas apprécier ce long-métrage plein de bons sentiments.

Isi & Ossi d’Oliver Kienle
Un film Netflix d’1h53 avec Lisa Vicari, Dennis Mojen, Langston Uibel

6 Underground de Michael Bay

Après avoir tout fait péter sur grand écran pendant des années, l’artificier de génie Michael Bay débarque en grande pompe sur Netflix avec 6 Underground, pétoire très manichéenne dans le fond et plutôt jouissive dans la forme. Notamment grâce à ses séquences d’action grandiloquentes qui nous embarquent de longues minutes dans un déferlement d’adrénaline et de testostérone. Certains apprécieront ce spectacle pop-corn qui en fait des caisses, d’autres auront la nausée dès l’excellente séquence d’intro au cœur de la ville de Florence. A vous de choisir votre camp.

6 Underground de Michael Bay
Un film Netflix de 2h07 avec Ryan Reynolds et Mélanie Laurent

Okja de Bong Joon Ho

Trois années avant le triomphe de Parasite aux Oscars, le réalisateur sud-coréen Bong Joon Ho nous estomaquait avec le magnifique (et très émouvant) Okja. Ce film, c’est l’histoire d’une fillette prête à affronter tous les moulins à vent du monde pour sauver son cochon génétiquement modifié de l’abattoir. Ce film, c’est le reflet poignant d’une société de surconsommation qui perd peu à peu son humanité. Ce film, c’est un petit bijou d’une 7e Art, l’une des plus belles créations Netflix qu’il nous ait été donné de voir sur la plateforme de streaming. Alors à tous ses détracteurs : oui, Netflix est capable de donner vie à des chefs-d’oeuvre. En voici une nouvelle fois la preuve.

Okja de Bong Joon Ho
Un film Netflix de 2h avec Jake Gyllenhaal, Tilda Swinton et Paul Dano

Uncut Gems de Josh et Benny Safdie

Après le bouillonnant Good Time avec Robert Pattinson, les frères Safdie sont de retour avec l’éreintant Uncut Gems. Durant près de 2h15, on suit les (més)aventures d’un bijoutier magouilleur qui s’enfonce tête baissée dans un chemin qui causera inexorablement sa chute. Si le style des frères Safdie est toujours aussi exaltant (mise en scène nerveuse, tension renversante, cadrage au plus proche des protagonistes), Uncut Gems vaut avant tout le détour pour la performance hallucinante d’Adam Sandler. Dix-sept ans après sa collaboration avec Paul Thomas Anderson pour les besoins de Punch-Drunk Love, l’acteur prouve à nouveau qu’il n’est pas qu’un « petit rigolo » adepte des comédies lourdingues. Et cela lui va comme un gant.

Uncut Gems des frères Safdie
Un film Netflix de 2h15 avec Adam Sandler

The Irishman de Martin Scorsese

Netflix nous avait promis un grand film de gangsters à la sauce Scorsese, voilà chose faite. Si certains pourront contester l’utilisation du « de-aging » consistant à rajeunir les acteurs numériquement (oui, c’est clairement raté), The Irishman n’en reste pas moins une fresque somptueuse. Durant plus de 3h, le maître du genre nous entraîne sur les traces de trois mafieux opposés dans la forme mais identiques dans le fond, incarnés par ces monstres sacrés du cinéma que sont Robert De Niro, Al Pacino et Joe Pesci. Le tout sous forme de quête de rédemption comme Martin Scorsese semble privilégier, voire chercher, depuis une poignée de réalisations. Le sublime voyage spirituel Silence en tête.

The Irsihman de Martin Scorsese
Film Netflix de 3h30 avec Robert De Niro, Al Pacino et Joe Pesci

Marriage story de Noah Baumbach

Esthète réussissant à capter l’essence même de la difficulté des relations humaines, Noah Baumbach a réalisé pour Netflix un véritable chef-d’oeuvre d’émotions. Après une vie de couple heureuse, il est temps pour les deux protagonistes, incarnés à la perfection par Scarlett Johansson et Adam Driver, de se séparer. Si aucune ombre ne semble pouvoir venir ternir leur relation malgré la rupture, les conseils de certains proches et la paperasse interminable à remplir pour divorcer finissent par les pousser à se mettre mutuellement des bâtons dans les roues. En résulte une oeuvre forte, qui sonne toujours vraie et qui nous fait prendre conscience de la fragilité des rapports humains.

Marriage Story de Noah Baumbach
Film Netflix de 2h15 avec Scarlett Johansson et Adam Driver

Bonus : Qu’a fait Jack ? de et avec David Lynch

Bon, ok, ce n’est pas un long mais un court métrage. Il n’empêche que cette création est une pépite qu’il nous était impossible de ne pas mentionner ici. Signé David Lynch, Qu’a fait Jack ? est un interrogatoire entre un inspecteur et un singe soupçonné de meurtre. Comme d’accoutumée avec le cinéaste, c’est délicieusement farfelu.

Qu’a fait Jack ? de et avec David Lynch
Court-métrage Netflix de 17 minutes