Hunger Games : une page se tourne

À l’heure où d’autres sagas comme Star Wars renaissent de leurs cendres, celle d’Hunger Games s’achève cette semaine dans un déluge de flammes. Ayant coupé en deux La Révolte, le dernier volet de la trilogie, pour des raisons certainement financières (un ticket pour le prix de deux), donnant ainsi un précédent film plutôt mou et tirant en longueur, l’équipe d’Hunger Games se rattrape heureusement avec un final haletant et spectaculaire.

Fini de parler, place à l’action, puisque mandatés par le District 13, Katniss, Gale, Finnick et Peeta vont devoir tenter d’assassiner le Président Snow (Donald Sutherland), symbole de tous leurs malheurs. Une mission plus que périlleuse qui fait enfin renouer la saga avec l’action. Course-poursuites, hordes de créatures mi-hommes mi-lézards, explosions, Hunger Games La Révolte porte bien son nom. Il gratifie même les fans français de scènes tournées dans la cité des Étoiles de l’architecte Jean Renaudie à Ivry-sur-Seine et aux Espaces d’Abraxas à Noisy-Le-Grand, un monumental Palacio néo-grec de forme orthogonale qui avait déjà servi de décor au Brazil de Terry Gilliam. Mais au-delà de toutes ces surprises reste de cette trilogie (découpée en 4) imaginée par Suzanne Collins, l’émergence d’une héroïne d’action qui n’a rien à envier à ses équivalents masculins et qui distille à sa manière un discours féministe encore rare à Hollywood. L’émergence également d’une star, Jennifer Lawrence, qui a pris le risque de s’engager dans cette série, certes attrayante sur le papier, mais qui aurait très bien pu ressembler à un pétard mouillé. Enfin, la saga a également tiré le linceul sur l’un des acteurs les plus brillants de sa génération, Philip Seymour Hoffman, dont c’est ici l’ultime film. N’ayant pas pu tourner sa dernière scène, c’est le personnage d’Haymitch Abernathy interprété par Woody Harrelson qui a pris la relève, offrant un moment d’émotion particulièrement intense, comme l’explique le réalisateur Francis Lawrence : « Terminer avec une scène qui parle du retour à la maison, une scène qui aurait dû être jouée par Phil et qui, d’un seul coup, se met à parler de lui, a été un moment très émouvant pour nous tous ». Une belle façon pour Hunger Games de sortir du jeu.

Hunger Games – La Révolte : Partie 2, de Francis Lawrence, avec Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Liam Hemsworth, et Woody Harrelson. Science-fiction. Sortie le 18 novembre.