Idée Balade : les 5 places royales parisiennes

On dit d’une place qu’elle est royale lorsqu’elle est conçue comme un ensemble urbanistique homogène destiné à mettre en valeur la statue du souverain placée en son centre. Même si la place Dauphine n’a pas accueillie de statues royales, on l’intègre bien volontiers à la liste des belles places parisiennes commanditées par les Rois de France.

La place des Vosges

© Wikipédia

Construite par Henri IV en 1605, la place Royale, première place de Paris, est renommée place des Vosges en 1800, en hommage au premier département à s’être acquitté de l’impôt sous la Révolution Française. Elle est reconnaissable à son plan carré, bordé de 36 pavillons aux briques rouges, avec en son centre une statue de Louis XIII.

Place des Vosges, 4e
Métros Saint-Paul et Chemin Vert

La place Dauphine

© Wikipédia

Baptisée par Henri IV en l’honneur du dauphin, le futur Louis XIII, la place est édifiée en 1607 pour réaménager la pointe triangulaire de l’île de la Cité, suite à la construction du Pont Neuf. Initialement fermée à l’exception de 2 extrémités, les immeubles de la base du triangle, donnant sur la rue de Harlay, furent détruits au 19e siècle pour dégager la façade arrière du Palais de Justice.

Place Dauphine, 1er
Métros Pont Neuf et Cité

La place des Victoires

© Guilhem Vellut / Wikipédia

Désireux de s’attirer les bonnes grâce de Louis XIV, le marquis de la Feuillade entreprend la construction de la place au plan circulaire presque parfait, célébrant les victoires militaires du Roi Soleil. Édifiée en 1685, elle était doté de 4 fanaux à chaque coin, chargés d’éclairer de jour comme de nuit la statue centrale du souverain.

Place des Victoires, 1er
Métro Bourse

La place Vendôme

© Yair Haklai / Wikipédia

La place, bâtie sur ordre de Louis XIV en 1699, est entourée d’hôtels particuliers derrière des façades uniformes dessinées par Hardouin-Mansart. Napoléon 1er remplace la statue du Roi Soleil par une colonne en 1863, sur le modèle de la Colonne Trajan. Elle est détruite pendant la Commune et le peintre Gustave Courbet, rendu responsable de sa démolition, sera condamnée à la reconstruire à ses frais.

Place Vendôme, 1er
Métros Tuileries et Opéra

La place de la Concorde

© Patrick Giraud / Wikipédia

Édifiée à partir de 1755, à l’initiative de Louis XV, la plus grande place de Paris est marquée par une histoire sanglante. Épicentre de la Révolution Française, les têtes couronnées y tombent sous le coup de la guillotine. Pour faire oublier le souvenir de la Terreur, il faut un projet architectural sans aucun lien avec la Révolution. L’arrivée de l’Obélisque, offert par l’Egypte en 1831, est une aubaine.

Place de la Concorde, 8e
Métro Concorde