Idée balade : l’île aux Cygnes, la promenade entre deux rives

Si son nom est trompeur – il ne s’agit pas vraiment d’une île et l’on n’y croise pas (souvent) de cygnes – l’île aux Cygnes n’en constitue pas moins un lieu de balade agréable. D’autant plus que sa géographie particulière offre des points de vue étonnants sur quelques quartiers et monuments parisiens des deux rives.

île aux Cygnes ©Wassila Djellouli
île aux Cygnes ©Wassila Djellouli

 

Vous l’avez sûrement aperçue en regardant par la fenêtre de la portion aérienne de la ligne 6 du métro. L’île aux Cygnes est une étroite allée artificielle plongeant dans la Seine entre les ponts Grenelle et Bir Hakeim. Une bande de terre, large d’une dizaine de mètres et longue d’environ un kilomètre, entièrement réservée à la promenade et au sport.

île aux Cygnes ©Wassila Djellouli
île aux Cygnes ©Wassila Djellouli

 

On y admire plus de 300 arbres, tantôt communs comme les érables et les marronniers, tantôt plus exotiques comme les Sophoras du Japon et les Tilleuls de Mongolie. On y profite de bancs distillés généreusement pour humer l’air et apprécier le large panorama. Avec comme horizon les belles façades des immeubles de Passy d’un côté, et celles, très modernes et originales, des hauts buildings de Beaugrenelle de l’autre.

île aux Cygnes ©Wassila Djellouli
île aux Cygnes ©Wassila Djellouli

 

Une promenade entre tradition et modernité, qui réserve aussi une belle surprise à l’une de ses extrémités : une réplique en bronze de la Statue de la Liberté de 11,5 mètres de haut. Offerte à la France par la communauté des Américains de Paris pour le centenaire de la Révolution, celle-ci est orientée vers l’ouest pour faire face aux Etats-unis. De l’autre côté, à l’entrée Bir Hakeim, c’est une autre sculpture remarquable qui retient notre attention : La France Renaissante de Holger Wederkinch, représentant Jeanne d’Arc à cheval, et offerte cette fois par les Danois.

île aux Cygnes ©Wassila Djellouli
île aux Cygnes ©Wassila Djellouli

 

En plus de la bouffée d’oxygène, l’île aux Cygnes nous offre donc aussi une plongée dans l’histoire de Paris. Créée en 1825, elle servait dans un premier temps d’entrepôt pour le port de Grenelle. Et cela, avant de se muer en terrain de natation et water-polo pour les Jeux Olympiques de 1930. Une vocation sportive encore d’actualité, l’allée étant équipée de vélos fixes, agrès ou encore murs d’escalade en accès libre.

Où boire un verre à proximité ?

Au Belair, le bar à cocktails de la Maison de la Radio. On y boit des mixtures de haute volée avec ou sans alcool, et de très bons vins et bières, dans une ambiance contemporaine et très cuivrée.
Radio France – 2ème étage – entrée par le Hall Seine – 116 avenue du président Kennedy, 16e
Ouvert du mardi au samedi de 18h à 2h

On profite d’être dans le quartier pour…

Se rendre à la Maison de Balzac, récemment rouverte après rénovation. Et découvrir l’écrin verdoyant – avec un jardin de 650 mètres carrés donnant sur la tour Eiffel – dans lequel l’écrivain a vécu durant 7 ans et écrit La Comédie Humaine.
47 rue Raynouard, 16e
Métro Passy

Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !