Idée balade : l’immense parc de la Cité universitaire et ses « maisons » internationales

Certes, il faut traverser tout Paris du nord au sud pour y accéder. Mais grâce à son étendue immense, la Cité universitaire promet une longue balade reposante parmi ses « maisons » du monde entier. Des résidences pour étudiants internationaux à l’architecture typique du Danemark, du Japon, de la Suède… parmi lesquelles on a plaisir à déambuler.

balade
Cité universitaire internationale – Maison des Provinces de France ©Wassila Djellouli

 

En entrant dans la « cité u », on est d’abord impressionné par les grandes dimensions de la pelouse centrale, où l’on s’installe pour lire, jouer de la guitare ou discuter. Et tout autour d’elle, par le nombre de petites allées et de terrains de sport cachés dans ce qui ressemblerait presque à une forêt. Il faut dire que la superficie totale de la Cité universitaire internationale est tout de même de 34 hectares. Soit environ 10 de plus que le jardin du Luxembourg.

Ce n’est que dans un deuxième temps que l’on réalise la richesse architecturale du lieu. En se promenant, au hasard ou en suivant le plan du site distribué à l’entrée, on découvre une quarantaine de résidences. Des bâtisses de styles et d’époques très variés, dont certaines sont de vrais bijoux.

balade
Cité universitaire internationale – Maison du Japon ©Wassila Djellouli

 

Parmi les plus dépaysantes, la maison de la Suède et ses volets en bois bleus, celle du Japon et ses arbres taillés en « nuages », la fondation Biermans Lapôtre et sa façade flamande. Ou encore la Fondation Deutsh de la Meurthe, dont l’architecture est directement inspirée du collège d’Oxford. Cette dernière, inaugurée en 1925, est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

balade
Cité universitaire internationale – Fondation Deutsh de la Meurthe ©Wassila Djellouli

 

Deux autres y sont elles carrément classées : le Collège Néerlandais conçu par l’architecte Dudok et la Fondation Suisse réalisée par Le Corbusier. Il faudra marcher plusieurs kilomètres pour espérer toutes les voir. Mais l’ambiance très cosmopolite et bon enfant de la cité rend l’exercice vraiment agréable. Rappelons qu’au moment de sa fondation en 1920, cette dernière avait pour dessein de contribuer à la paix, en favorisant les amitiés entre les étudiants et les chercheurs du monde entier.

Où boire un verre à proximité de la Cité universitaire ?

Chez Jo&Joe, une auberge de jeunesse toute neuve qui fait aussi office de bar-resto. Il suffit de traverser un pont menant à Gentilly (pas de panique, la traversée ne prend que 5 minutes) pour profiter de son mur à bières en self-service et de sa cour intérieure bien aménagée : poufs, fauteuils suspendus en osier, grands parasols et légère musique lounge pour buller en paix.

balade
Jo&Joe Gentilly ©Wassila Djellouli

On profite d’être dans le quartier pour…

Aller se balader au parc Montsouris, pour observer son lac peuplé de cygnes, ses petites cascades, ses arbres remarquables et son étonnante station météorologique.

Cité internationale universitaire
37 Boulevard Jourdan, 14e
RER Cité universitaire

Accessible au grand public, tous les jours, de 7h à 22h
Entrée gratuite

Jo&Joe
89 – 93 avenue Paul Vaillant Couturier, 94250 Gentilly
RER B Gentilly

Parc Montsouris
2 rue Gazan, 14e
RER B Cité universitaire


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !