Interview Toctoc : 10 questions posées au street artiste français

Si vous aimez le street art, impossible de passer à côté de ses créations reconnaissables entre mille. Toctoc est un des street artistes français les plus influents de France et de Navarre. A Nous Paris lui a posé quelques questions pour en savoir plus sur cet esthète qui émerveille nos comptes Instagram, et embellit les rues du monde entier.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Toctoc (@bytoctoc) le

Peux-tu nous expliquer la signification de ton nom de street artiste ?

Il n’y a pas vraiment d’explication. Quand j’ai voulu commencer dans la rue on m’a dit qu’il me fallait un pseudo, j’en avais pas, donc j’ai repensé au seul surnom que ma famille me donnait quand j’était tout petit, et c’était : Toctoc !

Depuis quand exerces-tu cet art et quelle a été ta première oeuvre ?

J’ai commencé le street art en 2012. Et mon premier collage était un Duduss de Serge Gainsbourg que j’ai collé sur le mur de sa maison au 7bis rue de Verneuil à Paris.

Justement, pourquoi avoir choisi le Duduss comme symbole ? Que représente-t-il ?

Le Duduss est venu vraiment tout seul, sans vraiment chercher un « concept » ou un quelque chose du genre. Mais quand j’ai commencé à en dessiner dans mes carnets de croquis, j’ai trouvé ça intéressant de pouvoir caricaturer n’importe qui et surtout de lui faire faire n’importe quoi.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Toctoc (@bytoctoc) le

Quels sont les principaux messages que tu véhicules à travers le street art ?

J’ai deux types de messages principaux que je véhicule avec mes Duduss : sourire et réfléchir. Je vais soit faire une scène pour véhiculer de la bonne humeur, une énergie positive, voire même faire rire. Soit je vais faire passer un petit coup de gueule en mettant en avant un problème qui me tient à coeur comme, dernièrement, la pollution des eaux, le braconnage, la corrida, etc.

Arrives-tu à vivre à 100% du street art ou exerces-tu une activité annexe ?

J’ai la chance de faire ça à plein de temps et j’en profite à fond tous les jours !

Quel est ton quartier de prédilection à Paris pour pratiquer le street art ?

A Paris, je vadrouille un peu partout mais j’avoue que je suis souvent entre Saint-Paul, les Halles et République.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Toctoc (@bytoctoc) le

As-tu déjà mis en place des collab’ avec d’autres street artistes ? Si oui, lesquels ?

Evidemment ! J’adore faire des collaborations, ça apporte quelque chose de nouveau à chaque fois. J’en ai fait avec EZK, Zdey, Legototheparty, Matt_tieu, Jordane Saget, DarkSnooopy, RireFish, Mara, Gregos, et d’autres !

Avec quel street artiste français, ou étranger, adorerais-tu t’associer pour une création future ?

Hmm… Pas très original mais je dirais Banksy. J’adore vraiment son travail mais surtout comme ça je découvre son identité et je balance tout à A Nous Paris !

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite se lancer dans le street art ?

Pour se lancer dans le street art, je pense qu’il faut dessiner tout le temps sur papier dans un premier temps, et ensuite faire ça sur les murs ! Il y en a de plus en plus qui pensent que les murs de Paris sont leur carnet de brouillon. Je trouve cela dommage…

Dernière question : as-tu des bonnes adresses pour boire un verre et se restaurer à Paname ?

Je conseille le célèbre Paname Art Café. Premièrement parce qu’ils m’ont gentiment exposé chez eux pour mon expo solo du mois de juin. Mais surtout parce que c’est un lieu top avec une bonne ambiance et du bon stand up !

Toctoc, street artiste français de renom
Batman by @Toctoc