A.Voir

Jason Statham en 5 films d’action incontournables

A l’occasion de la sortie de Fast & Furious : Hobbs & Shaw le 7 août au cinéma, retour sur la filmographie du roi de la baston Jason Statham. Attention les chicots, ça risque d’envoyer du bourre-pif à tire-larigot !

Le Transporteur (2002)

Début des années 2000, après des rôles marquants dans Arnaques, crimes et botanique et Snatch de Guy Ritchie, la filmographie de Jason Statham s’ancre définitivement dans la catégorie action. Premier arrêt avec Le Transporteur, série b jouissive dans lequel le successeur de Chuck Norris s’amuse à dégommer du bad guys sans faire un pli à son costard taillé sur mesure. Bel exploit qu’il réitérera à deux autres reprises.

Hyper tension (2007)

Quand Jason Statham passe, les ennemis trépassent. Et c’est encore plus vrai quand le temps joue contre lui. Dans ce film d’action aux délicieux relents de nanar, le maestro du coup de pied retourné dégomme les lascars par paquet de 12. Comme d’accoutumée nous direz-vous. Sauf que dans le cas du film Hyper Tension, la succession de séquences plus barrées les unes que les autres rend le tout totalement orgasmique. Un pop corn movie dont les amateurs du genre auront bien du mal à se lasser. Et bonne nouvelle pour les insatiables : une suite tout aussi folle a vu le jour deux années plus tard. On dit ça…

Course à la mort (2008)

Une prison, des patates à foison et des courses de bolides délirantes. Il n’en faut pas plus pour nous scotcher à notre fauteuil durant plus de 90 minutes. Que les choses soient claires, comme la plupart des films avec Jason Statham, Course à la mort n’a rien d’un chef-d’oeuvre. Mais le tempo effréné et la sympathie du casting le rendent jubilatoire à souhait. Encore une fois, Jason Statham prouve qu’il est une valeur sûre du divertissement décérébré bourrin comme never. Que ça fait du bien de temps en temps !

Expendables : Unité spéciale (2010)

Lorsque l’ancienne génération de bagarreurs rencontre la nouvelle, forcément, ça fait des étincelles. Expendables, et toutes ses suites, est typiquement le genre de plaisir coupable auquel on se replonge encore, encore et encore. Parce que oui, voir Stallone, Statham, Lundgren, Norris ou encore Van Damme se donner la réplique, et s’envoyer des mandales, ça fait zizir aux mirettes. Un film de bonhommes dopés au speed qui éclatent tout sur leur passage. Comme 90% de la filmographie de Jason Statham

Fast & Furious 7 (2015)

Après une petite apparition de quelques secondes à peine qui a laissé plus d’un spectateur excité comme une puce dans le 6e volet, Jason Statham est désormais un des personnages principaux de ce Fast & Furious 7. Et chose suffisamment rare pour le signaler : c’est même un des vilains de cette aventure testostéronée à outrance. Qu’on se le dise : ses scènes de castagne avec Vin Diesel et Dwayne Johnson comptent parmi les plus efficaces de la franchise. Vivement la sortie de Hobbs & Shaw le 7 août au cinéma !


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !