Javier Bardem en 5 films incontournables

A l’affiche du film Escobar de Fernando León de Aranoa qui sort en salle ce mercredi 18 avril, Javier Bardem se glisse dans la peau du plus célèbre narcotrafiquant de l’histoire de la Colombie. Un rôle de sang et de caractère dont l’Espagnol s’empare avec passion afin de donner un nouveau visage à cette immense figure du crime, maintes fois revisitée. Ce travail de composition grave et intense nous promet donc quelques frissons. Retour sur la carrière de l’acteur en cinq films incontournables.

 

Javier Bardem dans Avant la nuit de Julian Schnabel (2000)

Après avoir donné dix ans de sa vie au cinéma espagnol, Javier Bardem part tenter sa chance aux Etats-Unis. Il est alors choisi par Julian Schnabel pour tenir le premier rôle de son film Avant la nuit, dans lequel il retrace l’histoire de l’écrivain cubain homosexuel Reinaldo Arenas. Une incroyable performance qui lui vaut les honneurs de la critique internationale et lui ouvre ainsi les portes d’Hollywood. Le film reçoit de nombreuses récompenses, dont la Coupe Volpi d’interprétation masculine à la Mostra de Venise.

 

Javier Bardem dans No Country For Old Men de Joel et Ethan Coen (2007)

Adapté du roman éponyme de Cormac McCarthy, No Country For Old Men raconte l’histoire d’un trafic de drogue qui a mal tourné. Tout commence lorsqu’un beau jour, un chasseur découvre un tas de cadavres et une mallette contenant deux millions de dollars. Face à un tel butin, difficile de résister ! Il repart donc avec cette petite fortune sous le bras, sans réaliser qu’un dangereux tueur à gage psychopathe est déjà à sa poursuite pour récupérer l’argent. Et ce dernier a beau être coiffé comme Mireille Mathieu, il n’en a ni la douceur, ni la clémence. Un rôle sur mesure pour Javier Bardem, qui prouve ici deux choses à son public : il peut jouer la terreur comme personne et la coupe au bol peut avoir des côtés positifs. La preuve, elle lui a offert l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle.

 

Javier Bardem dans Biutiful d’Alejandro Gonzalez Inarritu (2010)

Drame mexicain alliant violence et poésie, Biutiful met en scène un étrange père de famille espagnol, qui trempe autant dans les affaires criminelles que spirituelles. D’un côté, il organise des trafics en tous genres en faisant travailler des immigrés clandestins et de l’autre, il communique avec les morts. Deux activités étonnantes qui ne parviennent pourtant pas à le sortir de la misère dans laquelle il vit. Lorsqu’il découvre qu’il est atteint d’un cancer en phase terminale, il décide donc de redoubler d’effort pour assurer l’avenir de ses deux enfants, qu’il ne veut pas laisser seuls et démunis. Pour cette émouvante performance, Javier Bardem est applaudi dans le monde entier et reçoit même le prix d’interprétation masculine au festival de Cannes.

 

Javier Bardem dans Skyfall de Sam Mendes (2012)

Quel acteur n’a jamais rêvé de jouer dans un James Bond ? Ce fantasme cinématographique, Javier Bardem l’a réalisé. En décrochant le rôle du méchant de l’histoire, il a pu côtoyer l’agent 007 et même le taquiner un peu. Doté d’un sublime brushing jaunâtre, l’acteur espagnol a d’ailleurs eu droit au total look de vilain, avec en prime, une mâchoire dissoute au cyanure d’hydrogène. De quoi vous faire vraiment froid dans le dos ! Au box-office, Skyfall a connu un large succès planétaire et a notamment marqué l’histoire de la saga grâce à sa chanson originale interprétée par la chanteuse Adele.

 

 

Javier Bardem dans Mother ! de Darren Aronofsky (2017)

Avec Mother !, Javier Bardem fait de nouveau le choix d’explorer son côté obscur, voire horrifique. Il incarne ici un poète en manque d’inspiration, qui vit dans une maison de campagne isolée avec sa femme (Jennifer Lawrence). S’il semble dans un premier temps empreint d’une grande douceur, son personnage se révèle rapidement rongé par un égoïsme destructeur. Son comportement devient étrange, malsain, profondément dérangeant. Une sorte de monstre dans une enveloppe de charme et de gentillesse. Finalement, malgré les excellentes performances des deux acteurs, le film reçoit une critique très mitigée et ne parvient pas à séduire les spectateurs.

 

 

Penélope Cruz en 5 films incontournables