A.Voir

« Je mange donc je suis », l’exposition phare du Musée de l’Homme

De nos jours, qui peut prétendre avoir un rapport normal à la nourriture ? Normé peut-être mais… qu’est-ce qu’un rapport normal ? Quel rôle joue l’alimentation dans notre évolution physique et psychologique ? Ou encore, quels sont les enjeux environnementaux liés aux ressources de l’humanité pour subvenir aux besoins d’aujourd’hui et de demain ? De véritables questionnements autour d’un vaste sujet et à travers duquel l’exposition « Je mange donc je suis » tente de répondre de manière ludique et récréative.

 

Gagnez des invitations pour l’exposition « Je mange donc je suis » au Musée de l’Homme

 

Un sujet au goût du jour

Poule - Source : Unsplash
Poule – Source : Unsplash

 

En effet, dans la même lignée que ses précédentes expositions, le Musée de l’Homme offre encore une fois l’opportunité de se cultiver de manière amusante et enthousiasmante. Grâce à une mise en scène travaillée – voire décalée – et décomplexée, on met ici la lumière sur des sujets de fond autour de l’alimentation tels que les diktas de la société face au corps humain ou l’enjeu de la viande dans notre quotidien. Mais en gardant comme fil conducteur un soupçon de légèreté. De cette manière, les visiteurs pourront aussi bien s’attabler virtuellement à l’Elysée – malheureusement sans notre emblématique Chichi – que papoter avec une vache sur les différents régimes existants !

 

Une visite à la fois intrigante et alléchante

Femme dans supermarché - Source : Unsplash
Femme dans supermarché – Source : Unsplash

 

S’adressant à tous les publics, l’exposition aborde le sujet de l’alimentation sous un prisme transdisciplinaire permettant ainsi de ne jamais s’ennuyer durant le parcours de visite. Construit en trois actes, chaque salle dispose d’une ambiance singulière afin de rythmer au mieux la visite.

Le premier acte, « Corps et Nourritures », nous plonge dans une atmosphère théâtrale. L’alimentation y est abordée du point de vue du corps humain, en croisant les approches historiques, biologiques et identitaires.

Le second acte, « Cultures comestibles », met davantage l’accent sur le corps social que sur le corps humain. On prend en compte ici les dimensions politiques, religieuses et culturelles de l’alimentation tout en prenant soin de mentionner la place prépondérante de l’imaginaire dans notre rapport à cette dernière. On y apprend comment le besoin physiologique de se nourrir forge nos identités à travers des pratiques et des habitudes de consommation diverses.

Le dernier acte, « Consommer la nature », laisse place quant à lui aux interrogations à plus grande échelle tels que les enjeux mondiaux des modes de consommation et productions alimentaires.

Cerise sur le gâteau : durant toute la durée de l’exposition, des projections, des ateliers mais aussi des rencontres seront organisés ponctuellement. Ce sera l’occasion d’échanger avec des experts ou de mettre tous ses sens en exergue !


« Je mange donc je suis », l’Exposition incontournable du Musée de l’Homme du 16 octobre au 1e juin
Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 11h à 19h
Fermé le 1er janvier, le 1er mai, le 14 juillet et le 25 décembre
Plein tarif : 12€ – Tarif réduit : 9€
Gagnez votre invitation en participant à notre jeu-concours