La rentrée du ciné

Sans plus attendre, voici ce que les salles obscures vous réservent pour la rentrée 2016

Les auteurs

Pour qu’une rentrée soit réussie, il faut que de bons auteurs la fassent aussi. Cette année, seront de retour sur les bancs du ciné Michael Moore et son documentaire Where to Invade Next (14 sept.) mettant en lumière les nombreuses failles du système américain. Xavier Dolan et son magistral Juste la fin du monde (21 sept.) avec le retour dans sa famille du fils prodigue (Gaspard Ulliel) venu annoncer sa mort. Tim Burton et son Miss Peregrine et les enfants particuliers (5 oct.) pour lequel on espère qu’il se renouvelle enfin un peu. ClaudeBarras, méconnu du grand public, mais qui signe le film d’animation le plus émouvant de l’année : Ma vie de courgette (19 oct.). Et bien sûr, le palmé d’or Ken Loach avec son classique mais efficace Moi, Daniel Blake (26 oct.).

Ma vie de courgette © DR

Les acteurs

Côté comédiens, il y en aura pour tous les goûts avec le toujours formidable Matthew McConaughey que l’on retrouvera en paysan combattant pendant la Guerre de Sécession dans The Free State of Jones (14 sept.), le séduisant BenedictCumberbatch qui prêtera ses traits étranges au Doctor Strange de Marvel (26 oct.) ou Viggo Mortensen, en père original choisissant d’élever ses enfants loin de la société de consommation dans l’hilarant Captain Fantastic (12 oct.) à ne pas rater. Côté femmes, Virginie Efira jouera le contre-emploi dans Victoria (14 sept.), et notre  Sophie Marceau nationale sera impressionnante en prison dans La Taularde (14 sept.).

 

Les retours

La rentrée 2016, c’est aussi l’occasion de nombreux come-backs. Celui, sympathique, de Bridget Jones, douze ans après dans Bridget Jones Baby (5 oct.) enceinte… de deux hommes ! ; celui “kassant” de Brice de Nice dans Brice 3 (19 oct.), ou percutant de JackReacher : Never go back (19 oct.) avec Tom Cruise ; celui des 7 Mercenaires (28 sept.) sous forme de remake ; celui des sorcières rebootées de Blair Witch (21 sept.). Mais aussi le retour du Commandant Cousteau sous les traits de Lambert Wilson dans L’Odyssée (12 oct.). Et même celui du Pape François (28 sept.) qui s’offrira un biopic pour célébrer cette rentrée ciné assez bénie.

L’Odysée © DR