Une rétrospective spéciale 80’s au Forum des Images

Retour vers le passé, dans les années 1980. Leos Carax et Luc Besson se révèlent au public, Isabelle Adjani inonde le grand écran et la France vit son âge d’or du cinéma tandis que le reste du monde, mis à part la machine hollywoodienne, annonce d’ores et déjà la mort du cinéma, malmenée par la fracassante entrée de la VHS sur le marché. Figure d’exception en Europe, la France souffre peu d’une baisse de sa production filmique et continue de flamboyer grâce à une Nouvelle Vague toujours prolifique et des réalisateurs et acteurs en devenir, devenus depuis des références. C’est ce changement, ce début d’une nouvelle époque où l’esthétique de l’image explose sur petits et grands écrans que le Forum des Images met à l’honneur, du 16 janvier au 28 février 2019, dans un flashback congrûment nommé « France années 80, le cinéma soigne son look ». Cap sur les golden eighties, ses couleurs et styles vestimentaires détonants et ce parfum de nostalgie d’une époque emblématique, vécue ou rêvée par procuration.

Nikita de Luc Besson

nikita projeté à la restrospective le cinéma soigne son look
Nikita de Luc Besson projeté dans le cadre de la rétrospective Le cinéma soigne son look au Forum des Images 

 

Nikita de Luc Besson a secoué les années 1980. Dans ce thriller d’action, une toxicomane, prise en main par une équipe de psychiatres qui la conditionne pour devenir une tueuse œuvrant pour les services secrets, dispose d’une garde-robe et d’un tempérament explosifs. D’abord découverte vêtue d’une veste de motard en cuir et d’un gilet imprimé léopard, sa transformation psychologique se dessine en filigrane à travers ses tenues. Telle un caméléon, elle revêt son uniforme de travail, une petite robe noire qui redéfinit entièrement l’utilisation première d’un tel vêtement, qu’elle mettra à profit pour se fondre dans la masse d’un restaurant chic et procéder à un assassinat. Dans cette robe de combat, Nikita se métamorphose jusqu’à sa dernière apparition à l’écran, simplement vêtue d’un jean et d’un blouson de cuir.

Séance le samedi 19 à 16h30

 

Police de Maurice Pialat

Police projeté à la restrospective le cinéma soigne son look
Police de Maurice Pialat projeté dans le cadre de la rétrospective Le cinéma soigne son look au Forum des Images 

 

Le perfecto semblait de mode dans les 80’s tant il transperce l’écran. Dans Police de Maurice Pialat, l’unique incursion du réalisateur dans le genre du polar, Gérard Depardieu, dans la peau d’un inspecteur de police, enquête sur un trafic de drogue dans le quartier parisien de Belleville. Il arrête le suspect Simon et rencontre alors sa compagne Noria, jouée par Sophie Marceau, qui endosse un blouson de cuir noir.

Séance le 27 janvier à 18h

 

Boy meets girl

Boy meets girl projeté à la restrospective le cinéma soigne son look
Boy Meets Girl de Léos Carax projeté dans le cadre de la rétrospective Le cinéma soigne son look au Forum des Images 

 

Tout en noir et blanc également, Boy Meets Girl, le premier film déjà bien singulier de Léos Carax, révèle l’acteur Denis Lavant, affublé d’une chemise rayée et d’une veste à carreaux trop grande qui l’accompagne dans ses errements nocturnes parisiens. Égarée dans la nuit, et accentuée par un noir et blanc taciturne en total opposition avec le Paris éclatant de la Nouvelle Vague, la jeunesse est tourmentée et Léos Carax apporte avec audace une autre vision atypique des années 1980.

Séance le 17 janvier à 21h

 

 

Diva de Jean-Jacques Beineix

Diva projeté à la restrospective le cinéma soigne son look
Diva de Jean-Jacques Beineix projeté dans le cadre de la rétrospective Le cinéma soigne son look au Forum des Images 

 

Plus lumineux, Diva de Jean-Jacques Beineix, un long-métrage à l’esthétique baroque, rafla quatre César en 1982. Autour d’un scénario plutôt simpliste, soit un jeune facteur campé par Richard Bohringer, érudit d’opéra qui est pris en chasse par de mystérieux malfrats, le réalisateur tisse sa trame de saynètes jugées surréalistes. On ne s’étonne guère d’assister à une scène de cuisine d’anthologie, à savoir un hachage d’oignons par un personnage précautionneux portant un masque de plongée sur le visage, ou encore une diva changeant de perruque en toutes occasions et partant à la rencontre du facteur lui ayant dérobé sa robe de scène. Anticonformiste, Diva emporte le spectateur dans un tourbillon esthétique assurément 80’s et se pare même d’une couleur distincte, un ton bleu fortement présent.

Séance le samedi 2 février à 14h30

 

Le Grand Bleu de Luc Besson

le grand bleu projeté à la restrospective le cinéma soigne son look
Le Grand Bleu de Luc Besson projeté dans le cadre de la rétrospective Le cinéma soigne son look au Forum des Images 

 

Egalement bleus et de toutes bleutées, les fonds marins de l’odyssée Le Grand Bleu, dirigé par Luc Besson, ont bouleversé plus de 9 millions de spectateurs en 1988. S’immergeant dans les profondeurs de l’amitié et de la rivalité de deux plongeurs, accompagné de la bande sonore grandiose d’Eric Serra, le public ébahi retiendra le visage jusqu’alors inconnu de Jean-Marc Barr. Trente ans après la sortie du film, l’acteur iconique replongera dans ses souvenirs de tournage en Grèce lors d’une rencontre au Forum des Images.

Séance le dimanche 20 janvier à 16h

 

Les Amants du Pont Neuf

les amants du pont neuf projeté à la restrospective le cinéma soigne son look
Les Amants du Pont Neuf de Léos Carax projeté dans le cadre de la rétrospective Le cinéma soigne son look au Forum des Images 

 

Enfin, quoi de mieux que de célébrer la fin des années 1980 et le début d’une nouvelle période avec un feu d’artifice. Les Amants du Pont-Neuf de Léos Carax, initialement prévu pour 1988 mais sorti finalement sur les écrans en 1991, s’achève en apothéose avec une célébration de couleurs explosives sur le plus vieux pont de Paris. Un clap de fin sonnant comme le triomphe d’une époque tourbillonnante de bruits et de couleurs, avant de faire place aux années 1990.

Séance le samedi 19 janvier à 21h

Avec style et panache, l’épopée cinématographique des 80’s renaît et s’épanouit le temps d’une rétrospective, qui saura conquérir bon nombre de cinéphiles.

« France années 80, le cinéma soigne son look » au Forum des Images du 16 janvier au 28 février 2019.

 

Rétrospective - France années 80
Design graphique : ABM Studio – Crédits photos : Collection Christophel sauf : Mauvais sang © Tamasa distribution