Le Val-de-Marne en cinq visites insolites

Grâce à A Nous Paris, le Val-de-Marne n’est plus un secret pour vous depuis longtemps. Mais le 94 n’a pas fini de vous étonner ! On vous embarque pour une visite guidée des lieux les plus insolites en compagnie de Thomas Guillot, chargé de développement à Val-de-Marne Tourisme & Loisirs.

Le Musée Fragonard – Ecole Vétérinaire de Maisons-Alfort

val-de-marne
Le Musée Fragonard – Ecole Vétérinaire de Maisons-Alfort

 

L’un des plus anciens musées de France, ouvert en 1766 tout comme l’École royale vétérinaire, abrite des collections pour le moins saugrenues. Malgré son nom, ni peintures rococo, ni parfums fleuris entre les murs de cet établissement tout droit sorti du XIXème siècle, mais des squelettes, des bestioles dans du formol, des exemples de malformations, et autres curiosités délicieusement sordides. Un véritable cabinet de curiosités, dont les quatre salles présentent une impressionnante collection consacrée aux animaux mais aussi aux humains, à travers un parcours entre anatomie comparée et monstruosités diverses. Attention, vous n’oublierez pas facilement la quatrième salle…

Thomas : « Attention c’est chelou. Dans la plus ancienne école vétérinaire de France (250 ans), ils ont amassé tout un cabinet de curiosités tout au long de leur existence. Résultat, il y a des machins mal-formés dans du formol, des squelettes non-identifiés, de la taxidermie étrange et je préfère pas spoiler la fin, parce que c’est à la fois saisissant et dégueulasse. »

Musée Fragonard – École nationale vétérinaire d’Alfort
7 avenue du Général de Gaulle, 94700 Maisons-Alfort
Toutes les infos : ici

La Briqueterie – Vitry-sur-Seine

val-de-marne
La Briqueterie – Vitry-sur-Seine

 

Depuis son inauguration en 2013, La Briqueterie, alias le Centre de Développement Chorégraphique du Val-de-Marne, est un haut lieu de la danse contemporaine. Polyvalent, le lieu accueille les compagnies en résidence, diffuse les spectacles, abrite des studios, organise une fameuse biennale de danse et publie sa propre revue, Repères, sur l’actualité chorégraphique. Une programmation de haute volée et une activité bouillonnante qui se concentre dans un majestueux bâtiment industriel, une fabrique à briques conçue en 1867, qui a conservé de jolis volumes auxquels se sont ajoutées d’immenses baies vitrées.

Thomas : « Le Centre de Développement Chorégraphique National du Val-de-Marne est installé dans une ancienne briqueterie qui alimentait la région en matériau de construction (on peut retrouver le sigle de cette briqueterie sur pas mal de bâtiments d’Île-de-France). L’architecture est assez exceptionnelle et la réhabilitation en fait une des plus belles friches que j’ai jamais vues. C’est mon bâtiment préféré dans le département. Pour ne rien gâcher, la programmation des spectacles est vraiment très bien (surtout pendant leur biennale qui se finit le 19 avril) et l’équipe est géniale. »

La Briqueterie
17 rue Robert Degert, 94400 Vitry-sur-Seine
Toutes les infos : ici

La Fondation Dubuffet

val-de-marne
La Fondation Dubuffet ©P-Y Butzbach 

 

Fondée par l’artiste lui-même en 1974, cette institution regroupe la majeure partie de ses travaux : sculptures, maquettes d’architecture, gouaches, dessins et estampes. A l’intérieur se trouve la magistrale closerie Falbala, classée monument historique en 1998, une oeuvre de Jean Dubuffet de 1 610 m2  et de 8m de haut, construite en béton et entourée d’un jardin. Entre les murs de cette enceinte semi-hermétique, il y a l’édifice Falbala, qui lui-même abrite le cabinet logologique, une sorte de cabinet de méditation. Attention, pour pénétrer l’antre personnelle du maître de l’art brut, il faut savoir que même si l’établissement est ouvert au grand public, les visites ne sont autorisées que sur rendez-vous téléphonique.

Thomas : « L’ancien atelier du maître transformé après sa mort en lieu d’exposition par sa fondation. Ils accueillent très peu de visiteurs donc c’est un peu le secret de polichinelle des amateurs d’art. En plus d’une rétrospective assez complète des œuvres de Jean Dubuffet, il y a une œuvre monumentale qui fait plus de 1600 m² : la Closerie Falbala. »

Fondation Jean Dubuffet
Sentier des Vaux, 94520 Périgny
Toutes les infos : ici

Le patrimoine roulant de la RATP – Villeneuve Triage

val-de-marne
©Site de la RATP

 

La ligne 13 vous chagrine ? Votre pass Navigo vous ruine tous les mois ? Votre RER est capricieux ? Le Val-de-Marne va peut-être vous réconcilier avec les transports en communs franciliens en vous invitant à découvrir leurs ancêtres. La RATP n’est en effet pas seulement quelque chose contre les parisiens pestent, il s’agit aussi d’une très vieille dame, née en 1949, avec plus de cent ans d’histoires roulantes à raconter. La collection intégrale de ces vestiges d’un riche passé industriel se retrouve conservé dans une ancienne gare de triage à Villeneuve-Triage. Le bâtiment, magnifique en lui-même, accueille une trentaine de véhicules et de rames comme des merveilles comme les premières rames en bois, des voitures mythiques de la ligne Nord-Sud ou l motrice Z. Lors d’une visite guidée organisée par la RATP, vous pourrez même monter à bord de certains des véhicules ! La dite visite se fait sous réservation, moyennant quelques euros, et il faut présenter une pièce d’identité sur place.

Thomas : « Dans un entrepôt de Villeneuve-Saint-Georges, que la RATP emprunte à la SNCF, la société des transports parisiens exposent ses trains et bus d’époques. Plus de 130 ans de patrimoine roulant donc, de l’ancêtre du RER B au bus en bois, présentés en deux heures de visite guidée. J’adore les trains, j’aime les vieux trucs, le compromis idéal. Bonus, on commence même par un tour en vieux bus des années 60 ou 70. »

Toutes les infos : ici

La Dalle de Créteil

val-de-marne
©Site de la ville de Créteil

 

Centre épidermique de Créteil, l’effervescente place Salvador Allende surprend par son architecture délirante, ses bâtiments futuristes et son immensité. Située entre le très bien achalandé centre commercial de Créteil Soleil, et le très ravissant lac artificiel, son impressionnante dalle vous donne l’enivrante sensation de marcher sur une mer tout en noir et blanc.

Thomas : « C’est un choix très personnel mais j’adore l’architecture de cette dalle, qui s’appelle en fait Place Salvador Allende mais tout le monde dit « dalle de Créteil ». Les vagues noires et blanches au sol, l’hôtel de ville en forme de projecteur de diapos, les bâtiments des Choux surplombant le lac artificiel… le tout donne un petit air rétro-futuriste à l’ensemble. Idéal pour faire des vidéos de skate ou tourner un clip (Oré – Agence Matrimoniale). La proximité du centre commercial de Créteil Soleil permet de joindre l’utile à l’agréable (aller à Primark). »


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !