Les 21 et 22 septembre, c’est aussi les Journées du Matrimoine

Samedi 21 et dimanche 22 septembre, Paris et le reste de l’Europe dévoileront leurs trésors cachés lors de la 36e édition des Journées du patrimoine. Alors que l’Histoire et le monde de la culture mettent trop souvent de côté l’oeuvre des artistes femmes, l’association HF Île-de-France a créé en 2015 un rendez-vous parallèle : les Journées du Matrimoine. Demandez le programme !

cimetière pere lachaise matrimoine tombes
Embarquez pour un voyage spatio-temporel dans le matrimoine du cimetière du Père Lachaise. ©Claudio via Flickr

Qu’est-ce que le matrimoine ?

L’Histoire a littéralement effacé le nom de centaines de femmes artistes. Vous vous en rendrez compte en visitant l’atelier de restauration de tableaux de Marguerite Jeanne Carpentier, peintre et sculptrice du XXe siècle. L’occasion de découvrir un de ses tableaux sur lequel sa signature a sciemment été gommée. L’auteur de ce forfait imaginait-il que la toile se vendrait plus cher en laissant penser qu’elle aurait pu être peinte par un homme ?

Les Journées du Matrimoine entendent réhabiliter la mémoire de ces peintresses, autrices, sculptrices, poétesses, architectes et compositrices du passé, afin de permettre aux jeunes générations de grandir avec de nouveaux modèles d’identification. « Il devient urgent de considérer ces œuvres afin de les intégrer à notre héritage global, et leur donner la place qu’elles auraient dû avoir si l’Histoire ne s’était pas écrite au masculin » explique Marie Guérini, membre de HF Île-de-France et coordinatrice de la cinquième édition des journées du Matrimoine. Car, comme elle l’explique, notre héritage culturel se compose bel et bien du patrimoine et du matrimoine réunis.

D’ailleurs poursuit-elle, « le mot ‘matrimoine’ n’a pas été créé en 2015. Il existait déjà en ancien Français, puis a été repris par Christine de Pisan en 1405 dans son livre La Cité des Dames. C’est un mot féminin que les hommes savants, historiens, académiciens ont décidé d’oublier il y a cinq ou six siècles, comme ‘autrice’, et beaucoup d’autres termes féminins… »

 

Découvrir l’« héritage des mères »

Au cours du week-end, 13 événements gratuits à Paris et en Île-de-France permettront au public de découvrir l’« héritage des mères » dans des domaines aussi variés que l’architecture, le théâtre, la peinture ou le cinéma. Au programme, trois parcours architecturaux (Musée d’Orsay, Halle Pajol, Rue des Vignoles), une visite d’atelier de restauration d’œuvres d’art (75017), du théâtre (Montreuil), deux lectures (75006, 75018), un spectacle déambulatoire interactif (Nanterre), un atelier éditorial (75002) et trois visites commentées (Marais, Père Lachaise, Parc de Bécon). 

A noter : pour participer à l’un de ces événements, inscrivez-vous par ici.

VENDREDI 20 SEPTEMBRE

– 20h : Soirée d’ouverture. Projection du film Olivia de Jacqueline Audry (1951). Cinémathèque française, 51 rue de Bercy, 75012 Paris. Inscription obligatoire ici

 

SAMEDI 21 SEPTEMBRE

– de 10h à 11h30 et de 12h à 13h30 : Dans les pas de Gae Aulenti, architecte (1927-2012), Musée d’Orsay, 1 place de la Légion d’Honneur, Parvis du Musée d’Orsay, porte D, 75007 Paris

– de 13h à 20h : Atelier Wikisource autrices – éditeur ou éditrice d’un jour, Wikimédia France, 40 rue de Cléry, 75002 Paris

– de 14h à 20h : Visite d’un atelier de restauration de tableaux de Marguerite Jeanne Carpentier, Atelier Marion Boyer, 5 rue Descombes, 75017 Paris

– de 14h30 à 16h : Dans les pas de Françoise-Hélène Jourda, architecte (1955-2015), Halle Pajol, 16 esplanade Nathalie Sarraute, 75018 Paris

– de 14h30 à 15h30 : En quête des femmes, Maison des Associations, 11 rue des anciennes mairies, 92000 Nanterre

– de 15h à 16h : Mutinerie chez les muses, 20 place des Vosges, 75004 Paris (côté rue du Pas-de-la-Mule)

– de 15h à 16h : Voyage spatio-temporel au cimetière du Père Lachaise, entrée principale du cimetière du Père Lachaise, 8 boulevard Ménilmontant, 75020 Paris

– de 15h à 16h : Nonoche d’après Irène Némirovsky, Théâtre de la Noue, 12 place Berthie Albrecht, 93100 Montreuil

– de 16h30 à 18h : Dans les pas d’Édith Girard, architecte (1949-2014), Place de la Réunion, visite des logements HLM, 55-60 rue des Vignoles, 75020 Paris

– de 17h à 18h30 : Grandes voix de femmes d’hier et d’aujourd’hui pour demain, Espace des femmes-Antoinette Fouque, 35 rue Jacob, 75006 Paris

– de 19h à 19h45 : 1918-1919 : Le monde entier vous tire par le milieu du ventre, Théâtre de l’Étoile du nord, 16 rue Georgette Agutte, 75018 Paris

– de 20h à 21h15 : Nonoche d’après Irène Némirovsky, Théâtre de la Noue, 12 place Berthie Albrecht, 93100 Montreuil

 

DIMANCHE 22 SEPTEMBRE

– de 13h à 20h : Atelier Wikisource autrices – éditeur ou éditrice d’un jour, Wikimédia France, 40 rue de Cléry, 75002 Paris

– de 14h à 20h : Visite d’un atelier de restauration de tableaux de Marguerite Jeanne Carpentier, Atelier Marion Boyer, 5 rue Descombes, 75017 Paris

– de 14h à 15h : Romancières, comédiennes, sculptrices, critiques d’art et peintres à Courbevoie, Musée municipal Roybet Fould (dans le parc de Bécon), 178 boulevard Saint-Denis, 92400 Courbevoie

– de 14h30 à 16h : Dans les pas de Françoise-Hélène Jourda, architecte (1955-2015), Halle Pajol, 
16 esplanade Nathalie Sarraute, 75018 Paris

– de 15h à 16h : Mutinerie chez les muses, 20 place des Vosges, 75004 Paris (côté rue du Pas-de-la-Mule)

– de 15h à 16h : Voyage spatio-temporel au cimetière du Père Lachaise, 8 boulevard Ménilmontant, 75020 Paris

– de 16h à 17h15 : Nonoche d’après Irène Némirovsky, Théâtre de la Noue, 12 place Berthie Albrecht, 93100 Montreuil

– de 16h30 à 18h : Dans les pas d’Édith Girard, architecte (1949-2014), Logements HLM, 55-60 rue des Vignoles, 75020 Paris

– de 17h à 18h30 : Grandes voix de femmes d’hier et d’aujourd’hui pour demain, Espace des femmes-Antoinette Fouque, 35 rue Jacob, 75006 Paris

Tous les événements son accessibles gratuitement, en réservant au préalable sur le site Hello Asso.