Idée balade : à la découverte des plus belles horloges de Paris

Pendant des siècles, les horloges de la capitale ont permis aux Parisiens de connaitre l’heure de la journée. Même si leur utilité est aujourd’hui bien réduite, elles continuent pourtant de nous émerveiller. Voici nos 3 préférées.

La plus ancienne horloge parisienne

Une des plus anciennes horloges de Paris
© La Tête en l’Air

 

Si on lève les yeux sur les tours de la Conciergerie, on aperçoit l’imposant cadran bleu et or. Créé en 1370 à l’intérieur du Palais, il est réinstallé à l’extérieur, à la demande de la municipalité, « pour que les habitants de la ville puissent régler leurs affaires de jour comme de nuit ». L’horloge est ornée de rayons dorés, sur un fond azur fleurdelisé symbolisant le manteau royal. Les deux statues, ajoutées en 1585, sont des allégories de la Loi et la Justice. La dernière campagne de restauration de 2012 la restitue dans un état conforme aux plus anciens documents disponibles. Cette commande du roi Charles V donne l’heure aux Parisiens depuis bientôt 650 ans !


1 boulevard du Palais, Paris 4e
Métro Cité ou Châtelet

 

Les horloges du Musée d’Orsay

Une des horloges du Musée d’Orsay
© La Tête en l’Air

 

Ouvert en 1986, on en oublierait presque que le Musée d’Orsay était initialement une gare construite pour accueillir les visiteurs de l’Exposition Universelle de 1900. Il est donc tout naturel dans un tel cadre d’y trouver quantité d’horloges. Celles de la gare d’Orsay, conservées dans le musée, sont monumentales. Les deux horloges, qui donnent sur l’extérieur, offrent une sublime vue sur le Louvre et Montmartre. L’horloge principale, au bout de l’allée centrale, impressionne par sa taille et ses nombreux détails sculptés recouverts de feuilles d’or. Un lieu incontournable des amoureux d’horloges.


1 rue de la Légion d’honneur, Paris 7e
Métro Solférino, RER Musée d’Orsay

 

L’horloge de l’église Saint-Paul-Saint-Louis

L’horloge de l’église Saint-Paul-Saint-Louis figure parmi les plus belles horloges de Paris
© La Tête en l’Air

 

Implantée sur la façade de l’église, au cœur du Marais parisien, cette horloge est sans doute l’une des plus colorées de la capitale, grâce à ses flammes peintes en jaune et bleu et ses chiffres romains et arabes en bleu. La date inscrite sur l’horloge, « Anno 1627 », correspond à la date de création du cadran, mais non à celle de l’édifice. Initialement installée sur la façade de l’église Saint-Paul des Champs, dont les vestiges se trouvent encore au croisement des rues Saint-Paul et Neuve Saint Pierre, elle est transférée en 1806 sur l’église actuelle lors de la destruction de la première.


99 rue Saint-Antoine, Paris 4e
Métro Saint Paul