A.Voir

Les 5 meilleures pièces à voir pour la rentrée

Toutes les deux semaines, A Nous Paris et Les 5 Pièces partagent leurs coups de coeur théâtraux. On prend un peu d’avance pour vous recommander dès à présent les cinq pièces incontournables de la rentrée.


Retrouvez l’intégralité des critiques et toutes les pièces incontournables à l’affiche sur Les 5 Pièces.

Les Damnés


© Anne Christine Poujoulat

Un pièce de Luchino Visconti
A la Comédie-Française, du 29 septembre au 10 décembre 2017

LE PITCH

Reprise de ce grand succès 2017 signé par l’incontournable flamand Ivo van Hove, adaptation pas piquée des hannetons du terrible film de Visconti. Lire la critique complète sur les 5 pièces.

ON A AIMÉ 

  • Le mariage (pour une fois) réussi du théâtre et de la vidéo.
  • Certains rôles à contre-emploi. Bien vu

ON A MOINS AIMÉ

  • Le praticable orange.

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ? 

  • Un cinéphile.
  • Un historien.
  • Un aristo désargenté.

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Les familles dysfonctionnelles.
  • L’ascension du Mal.
  • Le spectaculaire.

Tutu


© DR

Une pièce de Chicos Mambo
au Bobino Théâtre, du 11 octobre 2017 au 14 janvier 2018

LE PITCH

Six danseurs en tutu s’amusent à démonter tous les clichés liés à la danse. Ou le bonheur de voir des hommes en culotte de tulle. 

ON A AIMÉ 

  • Les casquettes-cygnes.
  • Les panta-tutus.
  • Les muscles.

ON A MOINS AIMÉ

  • On a trop ri pour mettre quoi que ce soit ici.

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ? 

  • Un amateur de danse un peu snob.

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Les parodies.
  • Danser sans être un pro.

La Ménagerie de verre


© Elisabeth

Une pièce de Tennessee Williams
Au Théâtre de Gennevilliers,  du 21 mars au 2 avril 2018

LE PITCH

Reprise d’un petit bijou au Théâtre de Gennevilliers, qui vous fera relativiser la notion d’enfer familial et relancera votre collection de bibelots.

ON A AIMÉ 

  • Le monologue sur les jonquilles.
    Le lampadaire acheté à crédit, qui ressemble à s’y méprendre à une énorme méduse sanguinolente.

ON A MOINS AIMÉ

  • Les premières minutes, un peu déconcertantes.

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ? 

  • Une mère autoritaire, à deux doigts du break.
  • Un père absent.

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Les marginaux.
  • Faire la collec’.
  • La littérature américaine.

Bovary


© DR

D’après Gustave Flaubert
Au Théâtre de la Bastille, du 1 au 28 mars 2018

LE PITCH

Pour tous ceux qui ont été traumatisés par la lecture du roman de Flaubert, l’heure de la revanche a sonné.

ON A AIMÉ 

  • Emma qui se met à danser comme une folle furieuse devant le pauvre Charles.
  • L’énorme bouteille d’Arsenic que le pharmacien pose devant Emma, « au cas où ».

ON A MOINS AIMÉ

  • Lorsque ça se finit en foire d’empoigne et d’embrassades, c’est à n’y rien comprendre.

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ? 

  • Une femme qui s’ennuie.
  • Un littéraire en mal de renouvellement.

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Faites entrer l’accusé.
  • L’adultère à la campagne.

Nevrotik Hotel


© Marcel Hartman

Un pièce de Christian Siméon
Au Théâtre des Bouffes du Nord, du 9 au 28 mai 2018

LE PITCH

Michel Fau renfile choucroute blonde et robe en satin pour interpréter une diva haute en couleurs, poussant la chansonnette entre les murs rose bonbon d’une chambre d’hôtel.

ON A AIMÉ 

  • Le petit clin d’œil à Marguerite Duras se remémorant cette histoire de barrage et d’odieux chinetoque.
  • Se faire confirmer que  » le printemps dans le Sussex, ça vous enflamme le réflexe. »

ON A MOINS AIMÉ

  • Devoir se séparer de la diva et de son groom sur le quai d’une gare.

AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ? 

  • Tous ceux avec qui vous iriez volontiers à l’hôtel en Normandie.

ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Vous travestir.
  • Écouter des chansons d’amour un tantinet grivoises.