A.Voir

Les 5 pièces du mois de septembre

Toutes les deux semaines, A Nous Paris et Les 5 Pièces partagent leurs coups de coeur théâtraux. Sans plus attendre, voici notre sélection du mois de septembre.

Retrouvez l’intégralité des critiques et toutes les pièces incontournables à l’affiche sur Les 5 Pièces.

Réparer les vivants 


Réparer les vivants © Aglaé Bory

Une pièce de Maylis de Kerangal 
Au Théâtre du Petit Saint Martin, du 12 septembre au 31 décembre 2017 

 

LE PITCH

Emmanuel Noblet transplante sur la scène du Petit Saint-Martin le roman de Maylis de Kerangal avec la subtilité et la précision d’un chirurgien qui greffe les organes d’un jeune de 19 ans, mort à l’aube et dont le cœur rebattra le soir.


ON A AIMÉ  

  • La bande-son venue de l’espace. 
  • Le jeu pur et sincère d’Emmanuel Noblet. 
  • Les jeux de lumière. 


 ON A MOINS AIMÉ 

  • Que ça se termine. 
  • Certaines voix off. 


 AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?  

  • Un cœur d’artichaut. 
  • Un grand-père cardiaque. 
  • Un interne démotivé, pour lui redonner du baume…au cœur ! 


 ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Le théâtre qui vous prend aux tripes. 
  • L’accent italien. 
  • Les discussions graves autour de la machine à café. 

     

Deux Frères et les lions 


Les deux frères et les lions © Mathieu Hillereau

Une pièce d’Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre 
Au Théâtre de Poche Montparnasse, du 1 septembre au 26 novembre 2017  
 

LE PITCH

Parfois, c’est ballot la vie, on fait tranquillement fortune avec son frère, et à cause d’une petite loi inconnue au bataillon, c’est fini, on l’a dans l’os. 


ON A AIMÉ  

  • Se dire qu’on pouvait tous devenir milliardaires. 
  • Apprendre l’existence du droit normand.  


 ON A MOINS AIMÉ 

La distribution de thé et scones en entrant dans la salle, un peu oppressante. 


 AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?  

Votre frère, qui lui ne vous a jamais fait gagner un kopek.  


 ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • L’injustice des riches. 
  • Les success stories 

 

La Nostalgie des blattes


La Nostalgie des blattes © Giovanni Cittadini Cesi

Une pièce de Pierre Notte 
Théâtre du Rond-Point, du 5 septembre au 8 octobre 2017   

 

LE PITCH

Deux chaises, deux femmes mûres, deux très bonnes comédiennes qui parlent de la fin avec un plaisir non dissimulé et un humour grinçant. De quoi vous faire une rentrée théâtrale bon pied bon œil en à peine plus d’une heure ! 


ON A AIMÉ  

  • Le fils d’Alain Delon. 
  • La dystopie (et pas uniquement parce que le mot est à la mode). 
  • Le côté bourru  


 ON A MOINS AIMÉ 

On n’a pas eu le temps d’y penser. 


 AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?  

  • Votre grand-mère. 
  • Un chirurgien plastique. 
  • Une voisine sur le déclin. 


 ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • L’amour vache. 
  • Les vraies rides. 
  • Catherine Hiegel. 

 

Grande


Grande © Christophe Maout

Une pièce de Vimala Pons et Tsirihaka Harrivel 
Centquatre Paris, du 19 septembre au 11 octobre 2018 

 

LE PITCH

On s’excuse d’insister, mais Vimala Pons en meneuse de revue(s), il faut voir ça au moins une fois dans sa vie (surtout si on a raté le spectacle l’année dernière).


ON A AIMÉ  

  • Les monologues savamment décousus de Vimala Pons. 
  • Le côté faussement artisanal des arrangements musicaux. 
  • La dernière revue (d’amour, évidemment).   


 ON A MOINS AIMÉ 

Avoir un haut le cœur à chaque fois qu’on lâche Tsirihaka au sommet du toboggan. 


 AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?  

  • Un esprit désorganisé. 
  • Un copain en instance de rupture. 


 ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • Boycotter le cirque.  
  • Parler à votre évier. 
  • Courir dans tous les sens. 

 

Les Vibrants


Les Vibrants © Jean-Christophe Lemasson

 Une pièce d’Aïda Asgharzadeh 
Au studio des Champs-Élysées, du 9 septembre au 30 décembre 2017  

 

LE PITCH

Ode (vibrante, évidemment) à un théâtre salvateur qui va changer la vie d’un jeune soldat blessé durant la Première Guerre mondiale. 


ON A AIMÉ  

  • La rencontre entre guerre et théâtre. 
  • Les masques. 
  • Entendre du Cyrano. 


 ON A MOINS AIMÉ 

La musique, dont on pourrait très bien se passer. 


 AVEC QUI FAUT-IL Y ALLER ?  

  • Un poilu (même s’il n’a pas fait la guerre). 
  • Un imberbe marche aussi.  


 ALLEZ-Y SI VOUS AIMEZ

  • La Première Guerre mondiale. 
  • Vibrer de tout votre être.