Les Chevaliers de la Table ronde

Quelle splendide fin d’année lyrique le théâtre de l’Athénée nous réserve-t-il !

Quelle splendide fin d’année lyrique le théâtre de l’Athénée nous réserve-t-il ! Après le charme délicieux de L’Île du rêve de Reynaldo Hahn, la maison de Louis Jouvet accueille Les Chevaliers de la Table ronde de Hervé (1825-1892) – Louis-Auguste-Florimond Ronger pour l’état civil – l’autre grand compositeur d’opérette du Second Empire avec Offenbach. Il était temps car, depuis le début de la tournée triomphale du spectacle fin 2015 à Bordeaux, Paris s’impatientait de pouvoir savourer un rare ouvrage du répertoire français qu’on redécouvre grâce au Palazzetto Bru Zane, une fois de plus.
Hervé était surnommé « le compositeur toqué » ; si vous ne connaissez pas sa musique, vous comprendrez vite pourquoi en cédant à la décapante loufoquerie avec laquelle son opéra bouffe (daté de 1866) s’attaque au Moyen Âge et à la légende arthurienne. D’autant que Pierre-André Weitz s’y ébroue avec une drôlerie, un mordant et un sens du rythme qui font mouche de bout en bout, dans des décors aux allures de baraque foraine. Le metteur en scène peut il est vrai compter sur les formidables comédiens-chanteurs de la compagnie Les Brigands (Damien Bigourdan, Arnaud Marzorati, Antoine Philippot, Ingrid Perruche, Chantal Santon, etc.), comme sur la tonique baguette de Christophe Grapperon. 14 représentations jusqu’au 7 janvier, des tarifs amicaux : Les Chevaliers de la Table ronde ou l’incontournable spectacle d’opérette de cette fin d’année.

Du 16 décembre au 7 janvier ; 20h (les 16, 17, 22, 23, 28, 30, 31 déc., 4, 6 et 7 janv.) 19h ( les 20, 27 déc., 3 janv.), 16h (le 25 déc.). Athénée Théâtre Louis-Jouvet, square de l’Opéra, 9e. M° Opéra. Tél. 01 53 05 19 19. Places de 12 à 48 €