Les musées et les expos dédiées à la musique

Paris est définitivement la ville des passionné(e)s de musique. Entre les lieux et initiatives, les concerts, les soirées et les labels indépendants, les mélomanes ont de quoi faire. Et pour ceux qui en veulent encore plus, on vous a sélectionné quelques musées et expos dédiés au quatrième art.

 

Le Musée de la musique – Philharmonie

visuel de l'exposition Électro à la Philharmonie de Paris
© Philharmonie de Paris

 

On connaît la Philharmonie pour sa programmation de concerts pointue et ses expositions très attendues – comme l’actuelle « Electro : de Kraftwerk à Daft Punk ». On sait peut-être moins que la bien-nommée Cité de la Musique abrite une impressionnante collection d’instruments et objets d’art liés à la musique.

De la viole à la Stratocaster, plus de 1000 curiosités sont à découvrir dans ce musée dédié à l’histoire de la musique occidentale du XVIe à nos jours et aux différentes cultures musicales à travers le monde. Parmi elles, de véritables trésors nationaux, comme l’une des guitares de Brassens ou un piano de Chopin !

Le Musée de la musique – Philharmonie
221 avenue Jean-Jaurès, 19e

 

Musée Edith Piaf

©Musée Edith Piaf

 

Ce petit musée privé est entièrement consacré à la célèbre chanteuse. Installé dans un appartement de Ménilmontant où elle vécut au tout début de sa carrière, cet endroit intimiste à souhait vous plonge dans l’univers de la Môme. Les deux pièces du musée sont remplies par ses objets personnels – peluches, gants de boxe de Marcel Cerdan, vêtements et même l’inoubliable robe noire qui était son costume de scène – ainsi que par une collection de faïences. Un musée pour les vrais fans, les autres seront peut-être déçus par la petitesse du lieu…

Musée Edith Piaf
5 rue Crespin du Gast, 11e

 

La réserve des instruments de musique au Quai Branly

© Réserve Musée Branly

 

Plus de 10 000 instruments conservés sur les six étages d’une majestueuse tour de verre. La réserve du Quai Branly a de quoi éblouir les musicophiles le temps d’une (très) longue visite. Tambour de Tahiti, xylophone de Bali, cloche africaine du XVIIIe siècle… Les objets présents ici sont d’une valeur inestimable et témoignent de siècles d’histoire de la musique tous continents confondus. Didactique, cette collection passionnera les amateurs d’ethnomusicologie. Elle se découvre en suivant le fil de grandes périodes historiques et se divise en quatre familles instrumentales : aérophone, cordophone, membranophone et idiophone.

Musée du quai Branly – Jacques Chirac
37 Quai Branly, 7e

 

Paris-Londres Music Migrations

©-Palais-de-la-Porte-Dorée-Photo-Anne-Volery

 

Le musée national de l’histoire de l’immigration a eu cette formidable initiative de revenir sur trois décennies ayant marqué l’histoire musicale de Paris et de Londres. Du début des années 60 à la fin des années 80, les deux villes ont été les plaques tournantes des mouvements musicaux parmi les plus innovants et fédérateurs de l’époque. L’exposition, passionnante, s’intéresse aux flux migratoires, aux mobilisations et aux luttes politiques pour mettre en lumière leurs liens avec les artistes et les productions des deux pays.

Du rock des Négresses Vertes au punk de Rachid Taha en passant par le reggae de Bob Marley ou le ska de Desmond Dekker, le parcours revient sur sur tous les genres à grands renforts de photographies, de playlists, d’instruments, de costumes, de pochettes de disques ou encore d’affiches de concert.

Musée national de l’histoire de l’immigration
293 avenue Daumesnil, 12e

 

Phono Museum

© Phonomuseum

 

« La grande aventure du son enregistré : histoire sonore de 1857 à nos jours ». Voici le programme exaltant proposé par cette galerie surprenante, située dans le très mélomane quartier de Pigalle. Le phonographe est à l’honneur et quelques 250 machines d’époque (en état de fonctionnement) sont exposées ici. Ce véritable musée du son se consacre à l’histoire du vénérable objet, premier produit audiophile à accéder à la consommation de masse, mais pas que ! Son évolution technique également, mais aussi aux appareils à cylindres et à disques d’antan, jusqu’à s’intéresser enfin aux technologies actuelles. Une collection d’archives sonores, de disques, de cylindres et de documents est aussi à découvrir.

Phono Museum
10 rue Lallier, 9e


Quand la musique entre au musée