Les plus beaux jardins à voir en Île-de-France

Vous connaissez par cœur les après-midi au Jardin des Plantes ou au parc de la Villette ? Vous avez désormais envie de changer d’air sans pour autant passer des heures dans les transports ? Voici une petite liste de très beaux parcs et jardins à découvrir en Île-de-France. Suivez le guide !

 

Chantilly, les jardins à la Française… Mais pas que !

Vue aérienne du domaine de Chantilly
© Domaine de Chantilly

 

Classique des classiques mais toujours aussi stupéfiant, le domaine de Chantilly vaut son pesant d’or. Pour un dimanche ensoleillé, boudons royalement le château (certes incontournable, mais on est venus pour prendre l’air !) et explorons les 115 hectares du parc. Celui-ci mélange les styles avec un plaisir de prince : on découvre tout d’abord le fameux jardin à la française dessiné par le jardinier André Le Nôtre au XVIIe siècle. Puis petit voyage dans le temps et l’espace avec le jardin anglo-chinois, conçu à la fin du XVIIIe siècle. Terminons dans un écrin sauvage avec la partie consacrée au jardin anglais, le plus récent car pensé au XIXe siècle. En somme, se balader dans ces allées arborées revient à explorer une véritable histoire du jardinage en France, avec ses lubies et ses coquetteries exotiques. Palpitant.

Comment y aller ? En train, en 25 minutes de la gare du Nord (SNCF grandes lignes), arrêt « Chantilly-Gouvieux », ou RER ligne D (45 minutes), arrêt « Chantilly-Gouvieux ». Renseignements en ligne.

 

S’improviser botaniste à l’arboretum de Chèvreloup

Arboretum de Chèvreloup
© Arboretum de Chèvreloup

 

Rendez-vous à Rocquencourt dans les Yvelines pour découvrir l’enchantement de l’arboretum de Versailles-Chèvreloup. Celui-ci est géré par le Muséum national d’histoire naturelle et s’étend sur 200 hectares. Rappel : un arboretum est un jardin botanique spécialisé, où poussent de très nombreuses espèces d’arbres… En somme, une sorte de musée naturel, où l’on garde les yeux grands ouverts sur la biodiversité. Celui-ci possède une belle collection de 2 500 espèces et variétés d’arbres. On y aperçoit notamment 36 espèces de tilleuls, 76 espèces d’érables, 52 espèces de chênes, 40 d’épicéas, 41 de sapins et 77 de pins. Des visites guidées vous aideront à comprendre la variété de la collection d’arbres qui y pousse. Enfants bienvenus !

Comment y aller ? À partir des trois gares de Versailles (départs avec le RER C ou en train de Saint-Lazare ou de Montparnasse), prendre le bus B ou H jusqu’à la station « Centre commercial Parly II ». Renseignements en ligne.

 

Balade méditative à l’abbaye de Royaumont

Abbaye de Royaumont
© Abbaye de Royaumont

 

L’abbaye de Royaumont a été construite il y a un peu moins de 800 ans. À 30 kilomètres de Paris et de son agitation, il règne dans cet ancien monastère cistercien (situé dans le hameau de Baillon à Asnières-sur-Oise dans le Val-d’Oise) une atmosphère de calme et de beauté peu commune. Profitant de sa situation exceptionnelle, l’abbaye est dotée d’un restaurant, de chambres d’hôtes avec vue sur le cloître et d’un riche agenda d’événements. On retiendra notamment ses « Récits fertiles aux jardins », visites guidées ayant lieu les dimanches (prochaines dates les 10 et 17 juin 2018) pendant lesquelles les conteuses Muriel Bloch et Laurence Benedetti sont accompagnées par le musicien Kevin Seddiki pour raconter l’histoire des plantes du domaine. D’un charme fou !

Comment y aller ? Royaumont est à 5 kilomètres de la gare de Viarmes (Ligne H, au départ de la gare du Nord, direction Luzarches). Tous les dimanches en juillet et août, des navettes assurent la suite du trajet. Renseignements en ligne.

 

Exploration multiple au domaine de Villarceaux

Domaine de Villarceaux
© Domaine de Villarceaux

 

Pour bien comprendre l’envergure du domaine de Villarceaux, il faut arriver tôt le matin et partir tard le soir (on peut même y dormir). Sur 800 hectares, la balade passe par un manoir, les restes d’un château fort, une orangerie, des terrasses, une tour, une cascade… Les époques de construction varient, allant du XIe au XVIIIe siècle, avec notamment de très belles lignes Renaissance. C’est immense, sublime, grandiose. À noter, la présence du « Parterre sur l’eau » (datant du XVIe siècle), un rare exemple de jardin sur l’eau encore préservé. Une visite absolument ravissante et historiquement très riche.

Comment y aller ? En voiture, par l’A14 ou l’A13. Sortir à Mante Est (sortie n°11) et suivre la direction de Beauvais. Renseignements en ligne.

 

Esprit forêt à Marly-le-Roi

Domaine de Marly-le-Roi
© Domaine de Marly-le-Roi

 

Situé à Marly-le-Roi dans les Yvelines, le domaine éponyme borde la belle forêt de Marly. Il était autrefois doté d’un joli château, construit par l’architecte culte Jules Hardouin-Mansart pour le roi Louis XIV, qui y venait en villégiature. Celui-ci a été détruit au XIXe siècle. Aujourd’hui, il ne reste au domaine que le faste de son parc et de ses jets d’eau – aux mécanismes particulièrement développés pour l’époque. Orné de sculptures et de buissons taillés, le parc se révèle poétique. On aurait presque envie d’y danser. Un jour de soleil, on prendra plaisir à savourer les lignes minimalistes de l’ensemble en profitant des pelouses et de l’ombre des arbres de la forêt voisine.

Comment y aller ? Ligne L à partir de La Défense, arrêt « Saint-Nom-la-Bretèche – Forêt de Marly ». Renseignements en ligne.