A.Voir

Cinq belles expos de photographes à voir à Paris en mars

Dans notre société ultra connectée, où tout est photographiable, nous sommes tous par conséquent de potentiels photographes. Un smartphone toujours glissé dans notre poche et quelques filtres savamment utilisés sur Instagram et on fait le buzz sur les réseaux sociaux avec de belles photos. Photographe est un métier, voici une sélection de cinq expos photos sans retouche ni filtre, cinq génies de la photographie à l’état brut à découvrir au mois de mars à Paris.

 

Scène d’Alex Majoli au BAL

jusqu’au 28 avril 2019

Scène d'Alex Majoli au Bal, expos photo paris
Alex Majoli. Expo Scène au Bal. 2013, Congo.

 

Sous le double commissariat de Diane Dufour et de David Campany, Scène, la nouvelle exposition du BAL, donne une carte blanche exceptionnelle à Alex Majoli et à ses photographies du réel. Rassemblant un projet de huit ans où le photographe italien, membre de Magnum Photos, a parcouru l’Europe, l’Asie, le Brésil, le Congo et l’Inde pour prendre ses clichés selon un procédé très théâtral. Toutes les photographies en noir et blanc sont prises en plein jour avec des flashs tellement puissants qu’il en résulte des photos-tableaux où la noirceur du monde devient un spectacle esthétique saisissant de réalité. Un spectacle qui interpelle le regardeur sur sa propre responsabilité sur le sort de ses semblables.

Le BAL
6 impasse de la Défense, 18e
Plein tarif : 7 euros; réduit : 5 euros
Ouvert le mercredi de 12h à 22h
Les jeudis, vendredis, samedis, dimanches de 12h à 19h

 

Une photographie Française de Janine Niépce à la Galerie Polka

du 23 mars au 18 mai 2019

Photographie de Janine Niépce, expos photo paris
© Janine Niépce / Courtesy Polka Galerie.

 

On fêtera bientôt le centenaire de la naissance de la photographe française Janine Niépce née en 1921. En attendant cette date anniversaire, il n’est pas trop tard pour redécouvrir le travail photographique de cette femme hors du commun. En effet, elle est l’une des pionnières de la photographie : une des rares femmes à exercer à l’époque le métier de journaliste-reporter-photographe. Membre active de la Libération, elle photographie la France de l’après-guerre et ses nombreux bals musettes. Plus tard, déguisée en touriste, elle prendra des clichés mémorables des événements de mai 68 avec un goût prononcé pour l’investigation et l’immersion. La Galerie Polka lui rend un bel hommage sous forme d’exposition rétrospective présentant son travail photographique en France mais aussi à l’étranger (Japon, Cambodge, Inde …), à visiter jusqu’au 18 mai 2019. L’entrée est libre donc courez-y !

Galerie Polka
Cour de Venise, 12 rue Saint-Gilles, 3e
Du mardi au samedi de 11h à 19h
Entrée libre

 

Cartes et territoires de Luigi Ghirri au Jeu de Paume

jusqu’au 2 juin 2019

Photographie de Luigi Ghirri, expos photo paris
Salzburg 1977 Luigi Ghirri Collection privée. Courtesy Matthew Marks Gallery. © Succession Luigi Ghirri

 

Panorama en couleurs de la péninsule italienne et plus largement de l’Europe des années 1970 dans le viseur de Luigi Ghirri (1943-1992), photographe italien de renommée internationale. Le Jeu de paume lui consacre une rétrospective inédite, la première en France, à voir jusqu’au 2 juin 2019. Ce qui frappe comme étant symptomatique de cette époque : l’omniprésence qui, paradoxalement devient presque invisible, de la publicité qui s’invite dans tous les paysages photographiés à travers l’Europe. Et l’attrait évident de Luigi Ghirri pour une certaine esthétique kitsch assumée.

Jeu de Paume
1 place de la Concorde, 8e
Ouvert le mardi de 11h à 21h
Du mercredi au dimanche de 11h à 19h
Plein tarif : 10 euros, réduit : 7,50

 

Museum of the Revolution de Guy Tillim à la Fondation Henri Cartier Bresson

jusqu’au 2 juin 2019

Photographie de Guy Tillim, expos photo paris
Azikiwe St, Dar Es Salaam, Tanzanie, 2017. © Guy Tillim, Courtesy of Stevenson Capetown and Johannesburg

 

Deuxième cycle d’expositions pour la Fondation Henri Cartier Bresson qui a élu domicile à sa nouvelle adresse dans le Marais depuis septembre 2018. Guy Tillim, photographe sud-africain est à l’honneur avec Museum of the Revolution, une exposition temporaire à voir jusqu’au 2 juin 2018. Le photographe a déjà présenté son travail photographique à la Fondation HCB il y a dix ans, quand celle-ci se trouvait encore dans le 14e arrondissement. Il est le lauréat du prix HCB 2017  décerné avec la Fondation d’entreprise Hermès, cette distinction lui a permis de terminer un projet déjà commencé et de financer ses déplacements à travers 13 pays du continent Africain pour photographier des mégalopoles telles que Nairobi, Luanda, Dakar ou Dar Es Salaam où le processus de décolonisation est encore en cours.

Fondation Henri Cartier Bresson
79 rue des archives, 3e
Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 19h
Plein tarif : 10 euros, réduit : 5

 

Le monde de Shoji Ueda à la Galerie & Co119

du 21 mars au 17 mai 2019

Photographie de Shoji Ueda, expos photo paris
©Shoji Ueda &co119 Gallery

 

Shoji Ueda (1913-2000) est un des plus grands noms de la photographie japonaise. Pourtant, son travail demeure malheureusement très peu visible et mal connu en France. Il a été découvert aux Rencontres de la photographie d’Arles en 1978, et a eu une exposition à la Maison Européenne de la photographie en 2008. Plus de 11 ans plus tard, la Galerie & Co 119 décide de rendre hommage à celui qui par modestie s’est défini toute sa vie comme un simple amateur de photographie alors que son génie est évident. Avec la complicité de son petit-fils Yutaka Masutani, la Galerie Galerie & Co 119 présente une exposition intimiste qui mérite plus qu’un coup d’œil.

Galerie & Co119
119 rue Vieille du Temple, 3e
Ouvert du mercredi au samedi de 12h à 19h
Entrée libre