A.Voir

Les plus grosses sorties cinéma du mois de mai

Avec tous ces jours fériés et tout ce temps libre, on va très vite se demander que faire le mois prochain. Concert ? Théâtre ? Flâneries sur les quais ? Et pourquoi pas cinéma, l’allié inébranlable des lendemains de soirée difficiles et des dimanches soirs de déprime. Les semaines à venir vont apporter leur lot de sorties, et il y en aura pour tous les goûts ! De la comédie française au film historique en passant par l’horreur et le biopic, le choix ne manque pas. Mais avec les pépites actuelles du petit écran (Games of Thrones, Vernon Subutex…) vaut-il vraiment la peine de s’aventurer dans les salles obscures ? On vous dit tout.

Une comédie française

 

Nous finirons ensemble, c’est la suite du gros succès Les Petits Mouchoirs, 8 ans après. Fort de sa réussite (5 millions d’entrées en France, soit le plus gros succès au box office de l’année 2010) Guillaume Canet nous livre une suite qui semble s’inscrire en tous points de vue dans la même veine que l’original : François Cluzet (toujours plus grincheux) part seul dans sa maison au bord de la mer (toujours la même) avant d’être rejoint par Marion Cotillard (toujours plus blasée) et sa bande de potes névrosés. Si le premier opus était touchant et plein de vie, bien qu’un peu traînant par moments, il est à redouter que la suite ne soit qu’une extension creuse d’un succès établi, à une période où le « film de potes » est passé de mode. Guillaume Canet – qui ne voulait pas faire de suite initialement – s’emploie à perpétuer cette ambiance dépressive dont il a le secret. De quoi rendre sceptique au vu des résultats mitigés engendrés par les suites (on vous parlait de Tanguy : le retour le mois dernier…).

Nous finirons ensemble : sortie le 1e mai

 

Une adaptation de Pokémon… en 3D

 

Le phénomène a fait pas mal de bruit à son annonce, et il y a de quoi. Que vous soyez un fan du jeu d’origine ou non, vous aurez probablement un avis sur la question. Et même parmi les fans, la question divise : si certains sont ravis de voir leurs petits monstres préférés plus vrais que nature, d’autres préféreront sans doute qu’on laisse leurs souvenirs d’enfance en paix.  Et pour cause : Pikachu Détective, c’est l’histoire d’un Pikachu amnésique habillé à la Sherlock et accro à la caféine qui mène une enquête dans un monde moderne peuplé de Pokémon qui ne parlent pas (alors que lui oui). Chelou déjà. Mais pour quel public ? Les plus jeunes n’ont pas grandi avec la saga, et ceux pour qui c’est le cas sont bien trop âgés désormais pour s’intéresser à ce genre de film. A moins bien sûr d’être un inconditionnel de la souris électrique, ou de vouloir faire partager son enfance avec sa tendre progéniture. Un film hybride et assez inédit qui, on l’avoue, pourrait flopper autant que cartonner. A suivre…

Pikachu Detective : sortie le 8 mai

 

Un film historique

 

Avec son dernier-né Coeurs Ennemis, James Kent verse dans le drame sentimental en faisant évoluer la douce  Keira Knightley dans l’Allemagne d’après-guerre. Elle rejoint son mari, un officier anglais en charge de la reconstruction de la ville et le couple se retrouve obligé à vivre avec les anciens habitants de la demeure qu’ils occupent dans une sorte de cohabitation forcée avec l’ennemi. Mais ce dernier a ses charmes pour la belle épouse. Vous nous voyez venir… D’un cliché à l’autre, on imagine aisément l’épatante actrice de Pirates Des Caraïbes porter à elle seule le film sur ses frêles épaules. Le casting semble la compensation évidente d’un scénario somme toute assez pauvre, pseudo-historique et résolument naïf.

Coeurs ennemis : sortie le 1e mai

 

Un énième film de zombies

 

The Dead Don’t Die, c’est un film de zombies de plus. Sauf qu’on ne sait pas vraiment à quoi s’attendre. Sur le papier, on voit arriver le scénario mille fois réécrit de l’invasion zombies la plus classique. La différence majeure, c’est le casting ultra lourd : Bill Murray, Tilda Swinton, Danny Glover, Steve Buscemi, Adam Driver, Selena Gomez, et même Iggy Pop ! Ce que l’on retiendra de la bande annonce, entre le cassage de gueule de zombie en règle et la traditionnelle bouillie sanguinolente de viscères, c’est le ton léger et presque rock qui semble annoncer une sorte de remake de Bienvenue à Zombieland. En bref, un énième film de zombies consolidé par son casting ultra pimpé plus que son scénario original. Toutefois, si ce film de Jim Jarmush est programmé pour l’ouverture de la 72e édition du festival de Cannes, c’est qu’il ne peut pas être si mauvais ! Du moins, on l’espère.

The Dead Don’t Die : sortie le 14 Mai

 

Et encore un Biopic…

 

Rocket man, c’est l’histoire grandiloquente d’Elton John. C’est l’épopée rock et légendaire d’une icône qu’on ne présente plus. Prometteur, dit comme ça. Et pourtant… L’histoire d’une rock star britannique qui part de rien, bourrée de talent, homosexuelle et complexée, confrontée aux épreuves du succès, à la solitude et aux dérives latentes, ça ne vous rappelle rien ?  Et si, on dirait bien le scénario exact de l’énorme succès plusieurs fois récompensé aux Oscars Bohemian Rapshody. A croire que toutes les légendes du rock se ressemblent. N’en résulte qu’une question, que tout le monde se pose : le monde a-t-il besoin d’un énième Biopic musical ? Pas si sûr…

Rocket man, sortie le 29 mai


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !