Les Précieuses Ridicules

Vingt- six ans de troupe, Michel Mourtérot est toujours là. Et pas las. Le théâtre est sa machine à rêves. Des rêves ignorés par des instances culturelles trop affairées

Vingt- six ans de troupe, Michel Mourtérot est toujours là. Et pas las. Le théâtre est sa machine à rêves. Des rêves ignorés par des instances culturelles trop affairées. Qu’importe : sa Troupe itinérante œuvre à l’effervescence artistique de Pantin et de Louvie-Juzon l’été. Saltimbanque dans l’âme, Mourtérot prône la culture pour tous (parades en costumes sur les marchés, happenings…) et accueille des publics différents dans le superbe théâtre des Loges, un ancien lavoir du 19è siècle investi en 1997 alors qu’il n’était qu’un garage désaffecté. C’est là qu’il s’attelle à Schnitzler, Marivaux, Camus, Molière, Shakespeare, Racine, Lorca, Musset, Gogol, etc. Il revisite ici une farce en un acte et en prose de sieur Poquelin, l’ami, le guide de toujours. En ligne de mire : la préciosité outrée de deux coquettes tragiquement futiles, deux fausses « pecques«  provinciales ridiculisées par des amants bafoués. Molière a dardé son regard acéré sur la comédie humaine amère et drolatique. Evitant le grand style encaustiqué, notre metteur en scène lui emboîte le pas et lâche la bride à sa fantaisie pour nous  offrir une mine de scènes burlesques pleines de vie et d’envie. Perchée sur une scène de bois dressée sur la Place pavée, telle celle d’un village, la troupe attaque d’un ton ample et direct, s’appuyant sur une gestuelle baroque et (belle idée) sur les mots truculents du « Dictionnaire des Précieuses«  élaboré par Somaize. L’investissement des comédiens et la belle ordonnance de la mise en scène, révèlent là toute la force d’un théâtre populaire et festif. Preuve qu’avec une infaillible pugnacité et un imaginaire grand comme le monde, on peut ensorceler la scène et le spectateur, encore et toujours.

Jusqu’au 18 décembre,  vendredi et samedi à 20h30, dimanche à 16h30 (relâche exceptionnelle le 16 décembre),  Théâtre des Loges, 49 rue des Sept-Arpents, 93500 Pantin. M° Hoche. Pl : 6€-10€-15€.  Tel : 01.48.46.54.73 /06.15.23.80.28