L’Hermine

Président de cour d’assise irascible et sévère, Michel Racine (Fabrice Luchini) s’apprête à statuer sur un infanticide.

Comédie dramatique

De Christian Vincent, avec Fabrice Luchini, Sidse Babett Knudsen et Chloé Berthier.

Durée : 1h38.

Entre l’accusé mutique, le crime aussi glauque que mystérieux et les jurés plus ou moins dépassés par les événements se dessine une incursion minutieuse dans les coulisses d’un procès. Une approche quasi documentaire qui n’est pas sans rappeler la force de vérité des films de Raymond Depardon. Mais un réalisme rattrapé ici allégrement par la fiction avec le fait que le président en pince pour l’une des jurées (Sidse Babett Knudsen, la charismatique héroïne de la série Borgen). Un très touchant éveil à l’amour filmé par Christian Vincent, réalisateur de La Discrète qui avait révélé Luchini, et qui lui permet de décrocher ici avec un jeu plus en retenue le prix d’interprétation à Venise.

Note : 4/5