L’histoire du quartier du Palais Royal en 3 lieux emblématiques

Le quartier du Palais Royal est chargé d’Histoire. Centre politique par sa proximité avec le Louvre, il devient ensuite cœur névralgique du tout Paris à l’ouverture des galeries couvertes et des restaurants où il fait bon être vu. Le quartier est aussi une référence culturelle avec ses nombreux théâtres (Comédie Française, Théâtre du Palais Royal) et la bibliothèque Richelieu.

 

Le Palais Royal

jardin du palais royal
© La Tête en L’Air

 

Depuis sa création en 1628, le site est au cœur du pouvoir. Demeure de Richelieu d’abord, puis Maison royale ensuite, le Palais Royal est occupé depuis 1959 par le Ministère de la Culture, les Conseils Constitutionnels et d’Etat. Avec la construction de la galerie d’Orléans en 1827 (galerie couverte jusqu’à sa destruction en 1933, il ne reste que les deux imposantes colonnades), le Palais Royal devient incontournable dans la capitale. Commerces, restaurants, théâtres, casinos (et prostituées) font le plaisir des Parisiens. Le lieu a aujourd’hui retrouvé son calme, et on peut profiter de deux œuvres installées dans les années 80 : Les Deux Plateaux de sDaniel Buren et les fontaines de Paul Bury.

Place du Palais Royal, 1er
Métro Palais Royal – Musée du Louvre

 

La Galerie Vivienne

galerie Vivienne
© La Tête en L’Air

 

Cette magnifique galerie est construite en 1823 et tire profit de son emplacement exceptionnel. Toute proche du Palais Royal, emplacement central de la vie parisienne au 19e siècle, elle attire une clientèle aisée grâce à ses boutiques de luxe. La galerie connait un succès fulgurant mais perd peu à peu de son attrait avec le déménagement des commerces prestigieux vers la Madeleine et les Champs-Elysées, et l’apparition des grands magasins. De style pompéien néo-classique, la galerie est recouverte de peintures et sculptures sur le thème du commerce. Les mosaïques au sol sont l’œuvre de Gian Domenico Fachina, célèbre mosaïste qui s’est illustré dans de nombreux sites parisiens.

4 rue des Petits Champs, 2e
M° Pyramides ou Bourse

 

La bibliothèque Richelieu

Intérieur de la bibliothèque Richelieu
© Esther LC Photographie

 

La Bibliothèque Nationale de France se composait au 17e siècle de plusieurs établissements dont la Galerie Mansart, le Palais Mazarin et l’hôtel Tubeuf. La bibliothèque Richelieu, qui représente le berceau historique de la BNF, est installée sur ce site, proche du Louvre et du Palais Royal, au 18e siècle. Elle abrite aujourd’hui d’importantes collections de manuscrits, d’estampes, des cartes et plans ainsi qu’un musée des monnaies et médailles. La salle Labrouste est un des joyaux du site. Grâce à une ingénieuse structure métallique et 16 colonnes en fonte soutenant 9 coupoles revêtues de panneaux de faïence et percées d’oculis, la lumière se diffuse de façon uniforme dans la salle.

58 rue Richelieu, 2e
M° Pyramides ou Bourse