Librairie Ulysses

Bien souvent, une librairie est le reflet de la personnalité de son propriétaire. Chez Ulysse, la maxime s’applique à merveille tant le lieu est à l’image de sa fondatrice Catherine Domain

Bien souvent, une librairie est le reflet de la personnalité de son propriétaire. Chez Ulysse, la maxime s’applique à merveille tant le lieu est à l’image de sa fondatrice Catherine Domain. Affable, curieuse, enthousiaste, on pourrait passer des heures à l’écouter raconter son parcours qui l’a menée à ouvrir la « toute première librairie au monde uniquement dédiée aux voyages » en 1971. « J’ai beaucoup voyagé durant ma jeunesse et après dix ans à faire le tour du monde, je suis revenue à Paris avec cette idée de librairie. J’avais remarqué que pour acheter de la documentation, je devais visiter une quinzaine de librairies avant de trouver mon bonheur. Il y avait un manque. » A l’époque, une librairie baptisée Ulysses est à vendre sur l’île Saint-Louis où elle réside. Elle saute sur l’occasion. « J’ai décidé de garder le nom, comme on fait pour un bateau », raconte cette petite-fille de navigateur au long cours.
Dans sa boutique de poche, elle prend le parti de regrouper tout ce qu’elle trouve – neuf ou occasion – sur chaque destination : des guides évidemment, mais aussi des romans, du théatre, des essais, de la poésie et également des cartes de toutes les régions du monde, dont son compagnon est un éminent spécialiste. Rapidement, le lieu devient reconnu grâce à un article de Paris Match puis des concurrents parisiens fleurissent (notamment L’Astrolabe et Itinéraires, aujourd’hui disparus) en même temps que les ouvrages touristiques se multiplient et que le voyage se démocratise, mais la libraire refuse de s’agrandir. « Si j’ai été la première et serai peut-être la dernière à exister, c’est finalement parce que je n’ai jamais vu trop grand ». Mais c’est aussi parce qu’elle fourmille d’idées et de projets qui font vivre son enseigne. Outre la création d’une librairie d’été de plage à Hendaye et du Prix Pierre Loti qui distingue chaque année le meilleur livre de voyage, elle a fondé en 1993 le CargoClub qui a lieu tous les premiers mercredis du mois à 18h30 devant Ulysses. « C’est une réunion d’amateurs de voyages ouverte à tous, un peu comme les motards qui s’échangent des pièces à Bastille. Chacun apporte à boire ou à grignoter et parfois quelques écrivains-voyageurs se joignent à nous, il se passe toujours quelque chose ! » Une initiative devenue un rendez-vous incontournable du « village » Saint-Louis.

26, rue Saint Louis en l’Ile, 4e. M° Pont Marie. De 14h à 20h du mardi au vendredi et sur rdv. Tel : 01 43 25 17 35. www.ulysse.fr