A.Voir

Lucien Clergue au Grand Palais

Le Grand Palais met à l’honneur, jusqu’au 15 février, l’immense photographe Lucien Clergue. L’occasion de découvrir la genèse de son art à travers ses premiers albums qui constitueront le cœur de l’exposition.

Un an après la disparition de Lucien Clergue, le Grand Palais consacre une exposition à ce pionier de la photographie. La vie entière de Lucien Clergue est liée à son art et très tôt le destin de l’artiste devient extraordinaire. En 1953, le jeune homme, alors âgé de 20 ans seulement, présente ses premiers clichés d’amateur au maître Picasso à l’occasion d’une corrida à Arles. Cette première et furtive rencontre marquera le début d’une amitié qui durera de nombreuses années. Un premier coup d’œil jeté sur son travail et Pablo Picasso est déjà touché par la fulgurance, l’émotion des photographies de ce jeune inconnu. Il décide alors de le prendre sous son aile et de le présenter à son ami Jean Cocteau. La carrière de Lucien Clergue est lancée. Mais l’artiste n’a pas encore montré toute l’étendue de son talent. Sa série sur les taureaux, qui a su convaincre les deux maîtres, sera bientôt suivie par une série de nus. Lucien Clergue, timide de nature, s’empare de ce genre photographique et c’est avec sa sensibilité qu’il sublime le corps et révolutionne le nu. A tel point qu’il apparaît comme un précurseur de la révolution sexuelle des années 1960-1970. Ses photos dégagent une sensualité et une liberté brutes à travers ces corps dont on ne voit pas le visage. Lucien Clergue aura une grande influence sur le monde de la photo. Il est parmi les premiers français à avoir été exposé au Museum of Modern Art de New York en 1961. En 1969, il co-fonde les Rencontres internationales de la photographie à Arles, qui aujourd’hui encore sont un rendez-vous artistique incontournable. Et il est le premier photograhe à entrer à l’Académie des Beaux-Arts en 2006.

Cette exposition raconte un homme, sa vie, son art, de ses premiers albums au Langage des sables. Le Grand Palais rend un hommage vibrant à ce photographe qui laisse une empreinte indélébile dans l’art photographique.

Bonus :
>> Peu avant sa mort, des extraits audio de l’artiste ont été enregistré. Vous aurez donc l’honneur de parcourir l’exposition guidé par la voix de Lucien Clergue lui-même.
>> A l’occasion de cette exposition, le Grand Palais a réalisé un catalogue qui concentre des clichés tirés des premiers albums de Lucien Clergue ainsi que des éléments biographiques et des informations sur les œuvres. Un ouvrage magnifique disponible sur le site du Grand Palais et sur le lieu de l’exposition.
>> Autour de l’exposition, le Grand Palais propose plusieurs rendez vous, des conférences et des films. Retrouvez l’ensemble du programme ICI !