2018, plongée parisienne dans la Modernité viennoise

Il y a 100 ans s’éteignaient les quatre précurseurs d’un mouvement résolument avant-gardiste : la Modernité viennoise ou Wiener Moderne. Aujourd’hui, Paris lui rend hommage.

 

Eglise St Leopold
© Christian Stemper – Eglise St Leopold selon les plans de Otto Wagner

 

Les peintres Gustav Klimt et Egon Schiele, l’architecte Otto Wagner, le peintre et designer Koloman Moser ont ainsi marqué le paysage culturel et artistique de Vienne du début des années 1900. Rompant avec les conventions en vigueur, ils ont donné à cette période une importance majeure, rapidement suivis par Freud, Mahler et Schönberg. Avec eux, la Modernité viennoise ne faisait que commencer.

Cette année, Vienne célèbre ces artistes majeurs et investit de hauts lieux culturels de la ville de Paris. L’expressionniste Egon Schiele est ainsi mis à l’honneur à la Fondation Louis Vuitton lors d’une exposition rassemblant 120 de ses oeuvres. L’occasion de découvrir son goût prononcé pour la distorsion des corps et l’expression d’un désir frontal.

Au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, c’est la vie, l’oeuvre et l’héritage de Sigmund Freud, père de la psychanalyse, qui sera présentée pour la première fois en France aux visiteurs.

 

Exposition Egon Schiele

Du 3 octobre 2018 au 14 janvier 2019 à la Fondation Louis Vuitton
8 avenue du Mahatma Gandhi, 16e

Exposition Freud

Du 10 octobre 2018 au 10 février 2019 au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme
71 rue du Temple, 3e