Notre sélection des meilleures séries Netflix à binger

A la recherche de séries à binger sans modération ? Direction la plateforme Netflix et son catalogue des plus affriolants. Parole de sériephile !

Mortel de Frédéric Garcia

Après la terrifiante Marianne, une autre série Netflix qui vaut le coup d’être matée se nomme Mortel. Sur fond de vaudou, et située pile entre Misfits et Chronicle, elle nous fait suivre les (més)aventures de trois sales gosses pour qui les bricoles s’accumulent. Des aimants à problèmes qui s’embarquent dans une folle quête de vérité. Et quand on vous dit « folle », on est encore loin du compte. Une petite dinguerie qui peut se vanter de posséder une des meilleures BO rap et électro de l’histoire du petit écran.

Mortel sur Netflix
1 saison
6 épisodes de 50 minutes chacun

Insatiable de Lauren Gussis

Si ce n’est pas une des plus belles surprises de ces dernières années… Insatiable est ce petit bonbon acidulé que les grands enfants que nous sommes adorons suçoter à petites doses… Avant de dévorer l’intégralité d’une traite ! Car oui, ça commence doucement, mollement même… Mais, de fil en aiguille, l’histoire prend une tournure délirante totalement inattendue. Ça pète en bouche ! Ou plutôt : ça pète à l’écran ! Résultat : au bout de 4/5 épisodes, le piège Insatiable se referme sur nous, nous sommes foutus, impossible de ne pas tout regarder d’une traite en prenant un pied d’enfer. En grande partie grâce à un certain… BOB ARMSTRONG !

Insatiable sur Netflix
2 saisons
24 épisodes au total de 45 minutes chacun

Baby d’Anna Negri et Andrea De Sica

Vous avez adoré l’espagnole Elite et êtes un peu en dèche de séries similaires en ce moment ? Direction l’Italie et son hypnotique Baby où deux jeunes lycéennes tombent peu à peu dans la prostitution de luxe. Une dégringolade captivante (oui, nous sommes sadiques mouhahahaha) à laquelle s’ajoutent un excellent casting et une bande-son des plus réussies. Pas la série Netflix de l’année, mais assurément un très bon divertissement dans lequel nous nous replongeons avec plaisir saison après saison. D’ailleurs… bientôt la troisième !

Baby sur Netflix
2 saisons
12 épisodes au total de 45 minutes chacun

Nous, La Vague de Jan Berger, Dennis Gansel et Peter Thorwarth

A l’origine, le roman de Todd Strasser paru en 1981 met en lumière l’emportement qui peut gagner un groupe entier si le leader affirmé y met les formes et l’énergie nécessaires. Le sujet du totalitarisme devient ainsi le pilier central du livre. Bouquin d’ailleurs brillamment adapté à l’écran en 2009 par le réalisateur allemand Dennis Gansel. Avec cette série Netflix, le totalitarisme n’est plus le sujet principal. C’est plutôt l’éveil des consciences face à une société capitaliste qui pousse ses moutons à la surconsommation qui est mis en avant avec Nous, La vague. Écologisme radical, cas des abattoirs, vente d’armes à l’étranger… De nombreux sujets d’actualité sont traités, le tout dans un rythme qui devient de plus en plus effréné au fil des épisodes. On valide !

Nous, La Vague sur Netflix
6 épisodes de 45 minutes chacun

The End of the fucking world de Jonathan Entwistle

A croire que seules les séries anglaises parviennent à nous embarquer dans des histoires d’une noirceur parfois abyssale… C’est le cas de The End of the fucking world, fiction absolument jouissive, et un brin badante, dans laquelle un psychopathe tombe amoureux d’une dépressive qu’il avait envie de zigouiller. Faisant de leurs différences une force, les deux âmes sœurs décident de s’embarquer dans un road-trip dans lequel le maître-mot est : liberté. A noter l’excellente bande-son de la série Netflix, une des meilleures du petit écran avec celle de Peaky Blinders.

The End of the fucking world sur Netflix
2 saisons, 8 épisodes de 25 minutes par saison

Daybreak de Brad Peyton

Un monde à la Mad Max, des adolescents au caractère bien trempé et un petit côté Bienvenue à Zombieland pas désagréable. Bienvenue dans Daybreak, la dernière série post-apocalyptique Netflix. A la réalisation, on retrouve un certain Brad Peyton, metteur en scène des très divertissants San Andreas et Rampage avec Dwayne Johnson. On vous laisse donc imaginer le degré de loufoquerie présent tout au long des 10 épisodes de Daybreak

Daybreak sur Netflix
10 épisodes de 45 minutes chacun

The Politician de Ryan Murphy, Brad Falchuk et Ian Brennan

Après American Horror Story et PoseRyan Murphy et Brad Falchuk s’attaquent à la politique politicienne grâce  au prisme des élections étudiantes. C’est follement barré tout du long, machiavélique à souhait et tendrement grinçant. Une série parfaite en somme qui, malgré son essoufflement en fin de course, promet une saison 2 encore plus délirante. Si saison 2 il devait y avoir… A noter la performance absolument jouissive de l’acteur principal Ben Platt, quasiment inconnu au bataillon en France mais qui, grâce à cette prestation de haut vol, va rester graver dans nos mémoires un paquet de temps.

The Politician sur Netflix
1 saison de 8 épisodes de 45 minutes en moyenne

Unbelievable de Susannah Grant

Et une nouvelle enquête policière palpitante signée Netflix, une ! Après Dans leur regard (dont notre avis est disponible plus bas), c’est une sordide histoire vraie de viols qui nous scotche à l’écran. Tout commence avec l’agression sexuelle d’une mineure à laquelle personne ne croît. Résultat, la victime est pointée du doigt et finit par douter elle-même d’avoir été violée. Sauf que plusieurs autres viols similaires vont suivre dans d’autres districts et qu’une flic tenace va s’en rendre compte… Brillante dans la forme comme dans le fond, parfois crue, Unbelievable dresse le portrait peu flatteur d’un monde machiste et misogyne où seules des femmes seraient en mesure d’aider d’autres femmes, sans jugement. Tristement vrai.

Unbelievable sur Netflix
1 saison de  épisodes de 45 minutes

Criminal version française, britannique, espagnole et allemande

Huis-clos et intrigue policière ont toujours eu votre bénédiction ? La série Netflix Criminal devrait vous faire passer un bon moment. Un très bon moment même. Calquée sur le modèle « un épisode, une histoire », cette fiction nous embarque dans des interrogatoires dont l’issue n’est jamais certaine. L’interrogé est-il coupable ? Et si oui, comment le faire craquer en une poignée d’heures ? La tension monte dès les premières secondes et le final promet souvent de belles séquences d’émotions. Grosse préférence pour la version française avec des pointures du cinéma (Laurent Lucas, Jérémie Renier et Nathalie Baye) ; et plus particulièrement l’épisode centré sur le Bataclan avec la toujours géniale Sara Giraudeau.

Criminal sur Netflix
12 épisodes de 45 minutes chacun, répartis en 4 pays (France, Royaume-Uni, Espagne et Allemagne)

Marianne de Samuel Bodin

Une série française bien flippante, ça vous tente ? Marianne est faite pour vous ! Dans une ambiance proche de l’univers de Stephen King, une écrivaine insupportable au possible se rend compte que les situations racontées dans ses romans d’horreur finissent par se dérouler dans la vraie vie. Le mythe de l’artiste qui donne naissance à ses œuvres est intelligemment construit, le décor glauque à souhait et les jump scares omniprésentes. Que demandez de plus !

Marianne sur Netflix
1 saison de 8 épisodes de 45 minutes

Wu Assassins de John Wirth et Tony Krantz

Soyons honnêtes, côté scénario Wu Assassins ne fait pas d’étincelles. C’est basique de chez basique et les dialoguistes semblent avoir oublié de pointer 90% du temps. En revanche, quand il s’agit d’envoyer des mandales dans la trogne de gangsters aux pouvoirs surnaturels, la série Netflix ne s’en sort pas si mal. Notamment grâce à la présence d’Iko Uwais (The Raid), toujours aussi efficace face caméra. A noter la présence au casting de deux stars récurrentes des séries Vikings et Sons of Anarchy qui feront plaisir aux sériephiles. On dit ça…

Wu Assassins sur Netflix
1 saison de 10 épisodes de 45 minutes

Elite de Carlos Montero et Darío Madrona

Clairement ciblée pour les ados, Elite n’en reste pas moins palpitante. A mi-chemin entre How to get away with murder et Gossip Girl, la série espagnole nous embarque dans le milieu de la bourgeoisie espagnole avec ce qu’il faut de fils à papa insupportables. Parmi cette foule, des lycéens des quartiers défavorisés qui ont décroché une bourse. Entre les deux, une histoire de meurtre où tout le monde semble coupable. Pas la fiction de l’année, mais un divertissement simple et sans bavure au rythme effréné.

Elite sur Netflix
2 saisons de 8 épisodes de 45 minutes chacun

Slasher d’Aaron Martin

Trois saisons pour le moment, et des hectolitres de sang déversés. Ici, même principe que American Horror Story : chaque saison développe une nouvelle histoire. A une différence près : ces dernières ne sont pas reliées entre elles. Vous pouvez donc très bien commencer par la saison 3 (la meilleure) et terminer par la deuxième (le plus crazy en terme de meurtres sanglants). Seule obligation : les dévorer toutes si ce n’est déjà fait, et à condition que la vue du sang ne vous fait pas tourner de l’œil… Les amateurs du genre seront aux anges.

Slasher sur Netflix
3 saisons de 8 épisodes de 45 minutes chacun

Kengan Ashura de Tatsuhisa Suzuki et Jouji Nakata

Manga hyper violent signé Netflix, Kengan Ashura nous plonge avec une brutalité folle dans une succession de combats clandestins organisés par de riches hommes d’affaires. Ça castagne sévère à chaque épisode et c’est délicieusement réaliste dans les techniques utilisées. Résultat : on devient accro à l’animé dès le premier épisode et on les enchaîne aussi rapidement que les uppercuts du combattant Toki.

Kengan Ashura sur Netflix
1 saison
12 épisodes de 24 minutes

Feed the Beast de Clyde Phillips

Les fictions dans l’univers de la cuisine vous ont toujours fait fondre ? Regardez sans plus tarder Feed the Beast, série sans prétention, mais délicieusement savoureuse, qui nous fait suivre les déboires de deux amis de longues dates lors de l’ouverture de leur propre restaurant. Au casting, deux personnalités bien connues du public : David Schwimmer (Friends), excellent en sommelier alcoolique, et Jim Sturgess (Upside Down), toujours aussi charismatique, et plus déjanté que jamais, à l’écran.

Feed the Beast sur Netflix
1 saison
10 épisodes de 45 minutes

Élu entre tous de Carolina Munhóz et Raphael Draccon

Vous êtes fasciné par l’univers des sectes ? Vous avez adoré des films comme The Wicker Man et Midsommar ? Pas de doute, vous allez apprécié la série Netflix Élu entre tous. Durant une campagne de vaccination, trois médecins se rendent dans un village isolé. A peine arrivés, ils prennent conscience qu’ils ne sont pas les bienvenus, et qu’ils ne réussiront pas à repartir si facilement… Ambiance mystique garantie !

Élu entre tous sur Netflix
1 saison
6 épisodes de 50 minutes

Dans leur regard de Ava DuVernay

Et si c’était elle la série Netflix de l’année ? Dans leur regard est une terrible histoire vraie. Celle de cinq adolescents noirs accusés à tort du viol et de la tentative de meurtre d’une joggeuse. Une création assurément politique signée Ava DuVernay. Une pépite crispante, émouvante, dégoûtante qui nous rappelle qu’aujourd’hui encore, la situation de la communauté afro-américaine est encore loin, très loin même, de l’American Dream vécu par certains. A regarder avec un paquet de mouchoirs à portée de main.

Dans leur regard sur Netflix
1 saison
4 épisodes de 60 minutes

Dirty John avec Eric Bana

Histoire vraie (encore !) qui va en laisser plus d’un bouche bée, Dirty John nous entraîne dans le quotidien d’un pervers narcissique manipulateur comme never. Un être machiavélique incarné par le charismatique Eric Bana qui offre pour l’occasion un nouveau souffle à sa carrière au point mort. Une montée en puissance de la tension savoureuse, qui se plaît à nous scier les pattes lors d’un épisode final particulièrement suffocant.

Dirty John sur Netflix
1 saison

8 épisodes de 60 minutes

La Casa de Papel avec Úrsula Corberó

Avouez-le : ça faisait des années que vous n’aviez pas pris un tel pied devant une série tv. Non pas que La Casa de Papel soit la fiction du siècle… Mais le rythme, les personnages attach(i)ants et la bande-son (Bella Ciao !) se sont infiltrés dans notre esprit pour ne plus le quitter. Résultat : impossible de s’éloigner de son écran avant l’épisode ultime de chaque saison. Un bon gros binge-watching en bonne et due forme.

La Casa de Papel sur Netflix
3 saisons
1 épisode = 45 minutes

Happy! de Brian Taylor et Grant Morrison

Et si on se faisait une petite série hors des sentiers battus du mainstream pour changer ? Là encore, Netflix nous régale. Happy!, c’est le croisement génial entre le Sin City de Robert Rodriguez et Roger Rabbit façon trash. Le tout saupoudré par la prestation en totale roue libre de Christopher Meloni (acteur iconique de New York Unité Spéciale) et la présence d’une licorne déjantée à souhait. Un vrai régal, à condition d’aimer et l’hémoglobine et la vulgarité à outrance.

Happy! sur Netflix
2 saisons
1 épisode = 42 minutes

The Chef Show avec Jon Favreau et Roy Choi

Vous adorez la bouffe ? Vous aimez le réalisateur Jon Favreau ? Consommez goulûment The Chef Show, mini-série dans laquelle le réalisateur d’Iron Man s’offre un petit tour des fourneaux de certains des meilleurs chefs des States, ainsi que ceux de ses potes. Le tout aux côtés du roi du food truck Roy Choi. Une idée qui a émergé après le film Chef dans lequel les deux épicuriens émoustillent nos papilles à chaque plan. Et vous savez quoi ? La magie opère de nouveau ici. Mention spéciale pour l’épisode avec Robert Rodriguez, as de la pizza… aux choux fleurs !

The Chef Show sur Netflix
1 saison

8 épisodes de 30 minutes


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !