Nous n’irons pas à Avignon

Avec une programmation estivale au sommet l’été promet d’être animé à Gare au Théâtre.

Coincé à Paris cet été ? Banco : vous n’êtes qu’à deux stations de Gare au Théâtre, un bouillonnant laboratoire de création dédié aux compagnies indépendantes et aux écritures contemporaines. Chaque année, on y migre pour y savourer son contre-estival fidèle à ses principes : rassembler des électrons libres et concocter des « salades maison », loin du grand raout d’Avignon. Et cette 19e édition frappe fort : 87 représentations, 16 créations, 21 auteurs vivants, 21 compagnies, plus de 100 artistes et des spectacles en continu tous les jours de 15 h à 21 h. La devise de son directeur Mustapha Aouar ? “Flânez, quelle que soit l’heure, un spectacle commence !” De fait, le programme change toutes les semaines et brasse large : du spectacle Jeune Public (Le Prince Machu et la Cité des Astres / Cie des Corps Bruts, du 12 au 16 juillet, à 15 h et 16 h) à la danse (Croise-moi / Cie Wendinmi, du 12 au 16 juillet, à 18 h) en passant par le cirque- jonglage (Le Voyage de Kamino / Cie Cirk’anard, 22 et 23, à 17 h) ou encore la performance soin-spectacle sensorielle (Voxamoris / Cie Lili Böm, du 19 au 23, à 20 h), etc. Les week-ends ? Jeux, expos au Village et ateliers pour les kids. Et aussi une librairie, un P’tit Journal, des Rencontres apéritives, un bar, un resto, des transats… Ça sent déjà les vacances, non ? 

Jusqu’au 23 juillet, Gare au Théâtre, 13, rue Pierre-Sémard, Vitry-sur-Seine (94). RER C. Pl : 10€-13€. Enfant (hors spectacle jeune public) : 6 € (- 10 ans). Spectacle Jeune Public : 6€. Ateliers : 15€-10€. Tél. : 01 55 53 22 26 / www.gareautheatre.com