A.Voir

Ouverture de la nouvelle Citéco

L’hôtel Gaillard dresse sa façade place du Général-Catroux, dans le 17e, et se distingue par ses toits élancés et ses fines tourelles surplombant des murs de briques. Une demeure privée, une succursale bancaire, puis la Cité de l’Économie, le lieu connait trois vies et trois architectures emboîtées mais gravite depuis plus d’un siècle autour d’un même thème : l’Economie. Citéco, la nouvelle Cité de l’Economie, a ouvert ses portes il y a quelques jours. Visite dans l’histoire de cet incroyable édifice.

L’hôtel Gaillard : un palais néo-Renaissance en plein Paris

Citéco
© La Tête en l’Air

 

En 1878, Émile Gaillard, grand banquier parisien, achète deux terrains contigus à la plaine Monceau. Anciennement zone de pâturages et de cultures maraîchères, la plaine s’urbanise à la fin du 19e siècle. Son ancienne habitation étant devenue trop exiguë pour contenir son importante collection d’objets d’art du Moyen Âge et de la Renaissance, il confie à l’architecte Jules Février l’édification d’un hôtel particulier. Le bâtiment témoigne du statut social de son propriétaire et de ses goûts artistiques. On reconnaît dans ce chef-d’œuvre de l’architecture néo-Renaissance une ressemblance avec les châteaux de la Loire. L’hôtel Gaillard s’inspire du château de Blois.

La succursale de la Banque de France, 1923-2006

Citéco
© La Tête en l’Air

 

En vente depuis 1904, l’hôtel Gaillard est acheté par la Banque de France pour y ouvrir une succursale. Le quartier de la plaine Monceau a changé : les familles des grands industriels s’y sont installées, de quoi détenir pour la banque de gros portefeuilles. Transformer ce « château Renaissance » en succursale bancaire nécessite des travaux importants, ils durent de 1919 à 1923. Le chantier est confié à l’architecte Alphonse Defrasse. Il entreprend les restructurations nécessaires : création d’un hall public, d’une salle des coffres et de locaux administratifs. Le monumental escalier d’honneur dessert désormais les services installés dans les anciens appartements et les pièces de réception.

Citéco, la Cité de l’Economie et de la Monnaie

Citéco
© La Tête en l’Air

 

La métamorphose de l’hôtel a nécessité plusieurs années de travaux, en raison de son classement aux monuments historiques. Citéco s’inscrit dans le cadre d’une stratégie nationale d’éducation économique, confiée à la Banque de France en 2015. Sa vocation pédagogique part d’un constat : l’économie est omniprésente dans notre quotidien mais la discipline peut faire peur car elle en fait intervenir de nombreuses autres – sciences sociales et humaines, mathématiques. Citéco n’a pas la prétention d’enseigner l’économie en quelques heures de visite, mais a pour objectif de séduire tous les publics, à travers six séquences, et avec ses atouts : l’interactivité et le caractère exceptionnel du bâtiment.

Citéco
1, place du Général-Catroux, 17e
Métros Malesherbes et Monceau
Plus d’infos