Paris de nuit

Pour affronter les rigueurs de l’hiver, rien ne vaut un vent chaud et sensuel venu de Budapest. Et c’est une brise sacrément vivifiante que cette troupe hongroise risque de faire souffler sur vos têtes, car il suffit qu’elle monte sur scène pour que la température grimpe !

Inspirée par l’univers du célèbre photographe Brassaï (un des piliers du Montparnasse artistique des années 1920), The Recirquel Contemporary Circus Company fait le pari de nous changer les idées (et de nous en donner aussi) avec un cabaret-cirque acrobatique et musical qui mêle l’excentricité des Années Folles et la facture du nouveau cirque hongrois. Sur scène, dix acrobates pluridisciplinaires rivalisent de prouesses pour restituer l’atmosphère de cette époque électrisante swinguant sur le tempo jazzy d’un orchestre live de six musiciens emmenés par le pianiste virtuose Péter Sárik. Talons aiguilles, tenues glamour, humeur festive et coquine, tout est là (soigneusement chorégraphié et mis en scène par Bence Vági) pour offrir en partage cette liberté effrontée à tout spectateur consentant, lequel appréciera de voir ces circassiens papillonner d’une audace à l’autre, entraînés par la puissance du cirque et la beauté du cabaret d’autrefois. Chargé de mystère et de sensualité, ce show s’apparente à un songe, mais un songe éveillé, voluptueux, intime (grâce à de petites tables installées autour de la piste), un bel assaut contre la sinistrose.

Note : 3/5